«L’interview de Alpha Condé va lui desservir au lieu de le servir» à l’approche de l’élection

Après son interview le 6 octobre dernier avec France 24 et RFI, la sortie du président Alpha Condé de la Guinée fait réagir. Le président guinéen est revenu sur sa candidature pour un troisième mandat. La présidentielle est prévue pour le 18 octobre.

Ramadan Diallo, Docteur en sciences politiques, enseignant, chercheur guinéen, ne voit pas pourquoi le président Alpha Condé a fait une telle sortie médiatique.
«Je doute que cette interview puisse renforcer le candidat Condé lors de cette élection. Cette interview risque de lui faire perdre des points. Elle va entamer son image. Parce qu’on a vu un Chef de l’Etat fatigué. Et même sur le contenu, Alpha Condé n’a pas été convaincant», analyse le politologue.

Lire aussi :  Guinée : Washington sanctionne Alpha Condé pour «violations des droits graves humains»

«On a senti dans ses réponses que Alpha Condé n’était pas préparé. Avec des réponses brèves, improvisées et pas très bien préparées. Au lieu de répondre à la question sur le massacre du 28 septembre 2009 qui s’est produit lors un meeting politique organisé par le Forum de forces vives de Guinée dans le plus grand stade de Conakry, le président Condé a commencé à parler d’un immeuble en construction et que ce n’est pas lui qui est à la base du massacre. Alors que la question n’était pas de savoir s’il était responsable ou pas» décrypte Docteur Ramadan Diallo.

Sur les réseaux sociaux guinéens, la sortie du président Alpha Condé est vivement critiquée. Au point que la présidentielle du 18 octobre fait déjà craindre des dérapages. « Nous voulons que l’élection soit apaisée. Mais l’atmosphère qui règne actuellement au pays présage des troubles. Les indicateurs sont au rouge avec des signaux annonciateurs de troubles avant, pendant et après les élections», craint l’analyste Guinéen Ramadan Diallo.

Lire aussi :  Cellou Dalein Diallo déçu de la décision de la Cour constitutionnelle confirmant la victoire de Alpha Condé

Jacques Matand’

Les plus lus

Kenya/Athlétisme : Kelvin Kiptum, roi du marathon, décoré lors de ses funérailles

Vendredi 23 février, Kelvin Kiptum, détenteur du record du monde de marathon, décédé en début du mois, a été honoré lors de ses funérailles,...

Maroc/Football : Ilias Chair condamné à deux ans de prison

A 26 ans, Ilias Chair, international belgo-marocain, a été condamné à deux ans de prison par le Tribunal correctionnel d’Anvers, dont un an avec...

Tunisie : Moncef Marzouki condamné à 8 ans de prison

Jugé par contumace, Moncef Marzouki, ancien président de la Tunisie, a écopé de huit ans de prison pour atteinte à la sûreté de l’Etat...

RDC : Pool Malebo stand-up comedy, l’humour à couper le souffle

Rires, acclamations, cris, ovations… Le spectacle d’humour « Pool Malebo stand-up comedy » a lancé sa saison dans une ambiance de joie à Kinshasa, capitale congolaise,...

Football/C1-CAF : Mazembe qualifié en quarts de finales

Grâce à sa victoire face à Pyramides FC ce samedi 24 février (3-0), le TP Mazembe valide son ticket pour les quarts de finales...

Sur le même thème

La Cédéao lève des sanctions imposées au Niger

Ce samedi 24 février, la Communauté économique des Etats ouest-africains a levé avec « effet immédiat » des sanctions imposées au Niger depuis le coup d’Etat...

Au Tchad, plus de 10 000 victimes de Hissène Habré commencent à recevoir des indemnisations

Vendredi 23 février, les premières indemnisations ont commencé à être versées aux victimes du régime d'Hissène Habré au Tchad. Après des discussions avec les...

Rwanda: les députés entérinent un projet de loi sur l’accord migratoire avec le Royaume-Uni

Au Rwanda, une majorité absolue de députés ont approuvé un projet de loi, ratifiant un accord migratoire entre le Rwanda et le Royaume-Uni vendredi...

Elections en Afrique du Sud : l’ANC lance sa campagne électorale

Ce samedi 24 février, le Congrès national africain (ANC), parti présidentiel, a lancé sa campagne électorale pour les élections du 29 mai.   Au pouvoir depuis l'avènement...

En Côte d’Ivoire, le président Alassane Ouattara gracie 51 prisonniers après la CAN

Après l’euphorie de la victoire des Eléphants de la Côte d’Ivoire à la CAN, le président Alassane Ouattara a gracié cinquante-un prisonniers, civils et...