Mali : quand un collectif s’oppose à toute prolongation de la période de transition

Au Mali, un collectif de partis et d’organisations de la société civile a rejeté les recommandations du dialogue national, organisé par la junte, et s’oppose à toute prolongation de la transition.

 

Ces recommandations préconisent plusieurs années de régime militaire, une perspective qualifiée de « mascarade » par le collectif. Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, les parties signataires ont exprimé leur refus catégorique des conclusions du « dialogue inter-Maliens ». Elles affirment que les militaires cherchent à s’éterniser au pouvoir en prenant en otage le Mali et ses habitants.

 

Ce rejet unanime des recommandations émanant du dialogue inter-Maliens est porté par de nombreux partis et organisations qui s’étaient déjà opposés au maintien des militaires à la tête du pays. Ils tentent de maintenir la pression sur la junte.

Lire aussi :  Lutte contre les narcotrafiquants au Mali : libération de dix otages à Bamako

 

Le collectif dénonce le fait que ce dialogue inter-Maliens a été boycotté par une grande partie de l’opposition. Pourtant, les autorités ont, depuis 2020, dissous un certain nombre d’organisations critiques et suspendu les activités de partis politiques.

 

Les recommandations émises vendredi ne reflètent en rien la volonté du peuple malien, déplore cette structure. Elle pointe du doigt l’exclusion de toute opposition dans ce processus. Le collectif accuse les autorités de négliger les difficultés quotidiennes des Maliens, telles que l’insécurité, la cherté de la vie, le chômage ou les coupures d’électricité. Selon lui, les autorités ont fait preuve d’une incapacité notoire à apporter la moindre solution à ces problèmes.

Lire aussi :  Mali : seize morts dans l’explosion d’une mine près de Gao

 

Le Mali, qui fait face à la menace djihadiste depuis 2012, a connu deux putschs en l’espace de neuf mois entre 2020 et 2021. Depuis, le pays est dirigé par une junte, avec à sa tête le colonel Assimi Goïta. L’homme fort de Bamako a tourné le dos à la France jusqu’à rompre les relations entre Paris et Bamako.

 

Si les participants au dialogue national se sont montrés favorables à la prolongation de la transition et à un candidat du colonel Assimi Goïta, la junte a tout de même manqué à son engagement de céder le pouvoir aux civils d’ici au 29 mars dernier.

 

Ben Tshokuta

Les plus lus

DRC Mining Week édition 2024 : remédier au manque de capacité énergétique, Kibali Gold Mine livre...

Comment remédier au manque de capacité énergétique ? Jean-Paul Ilunga Mbayo, ingénieur en électricité de Kibali Gold Mine, filière de Barrick Gold, a livré l’expérience...

DRC Mining Week 2024 : Malia Agency innove avec l’introduction de la « moto électrique » sur le...

En marge de l'événement phare de l'industrie minière congolaise, la DRC Mining Week, organisée du 12 au 14 juin à Lubumbashi, Flavien Bwira, directeur...

Football/Elim-Mondial 2026 :  le Soudan, solide leader du groupe B

Grâce à leur victoire dans le choc de deux Soudans (3-0), les Crocodiles du Nil consolident leur première place dans le groupe B au...

Le Sénégal entame la production du premier champ pétrolier offshore

Ce mardi 11 juin, le Sénégal a annoncé le démarrage de la production du premier projet offshore, rejoignant le club des pays producteurs de...

Kenya : le gouvernement approuve la vente de ses actions dans six sociétés cotées

Au Kenya, le gouvernement prévoit de vendre ses actions dans six sociétés cotées, dont un cimentier et la bourse des valeurs du pays, a...

Sur le même thème

Kenya : le gouvernement approuve la vente de ses actions dans six sociétés cotées

Au Kenya, le gouvernement prévoit de vendre ses actions dans six sociétés cotées, dont un cimentier et la bourse des valeurs du pays, a...

RDC : Judith Suminwa et son gouvernement investis à l’Assemblée nationale

En RDC, Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, et son gouvernement ont été investis dans les premières heures de la matinée du mercredi 12 juin...

En RDC, Judith Suminwa fixe ses priorités

Lutte contre l’insécurité, relance de l’économie, plus d’emplois et protection du pouvoir d’achat des ménages… Telles sont les priorités de Judith Suminwa Tuluka, Première...

Au Malawi, le vice-président est mort dans un accident d’avion

Ce mardi 11 juin, le président Lazarus Chakwera a annoncé la mort de Saulos Chilima, vice-président malawite, dans un accident d’avion.   Cette annonce est intervenue...

[ Tribune de Dédé Watchiba] : « Fin des files d’attente inutiles dans les aéroports en...

Introduction La RDC est un pays riche en ressources naturelles et en potentiel économique. Cependant, son administration publique souffre encore de nombreuses pratiques obsolètes qui...