Mali : une coalition d’opposition fait pression à la junte après l’enlèvement d’un activiste

Au Mali, une coalition d’opposants s’est alarmée de l’enlèvement de Yeri Bocoum, activiste, qui a filmé une manifestation à Bamako, par des hommes non identifiés, selon un communiqué de Synergie publié mercredi 12 juin.

 

Dans le texte, la Synergie dénonce une chasse aux sorcières visant les organisateurs. Elle assure que l’activiste Yeri Bocoum a été enlevé par des hommes non identifiés après avoir diffusé des images du rassemblement.

 

Mise en place mi-février, la coalition Synergie d’action pour le Mali, formée de trente partis et formations d’opposition, avait appelé ses sympathisants à manifester le 7 juin contre les coupures d’électricité qui plombent l’économie du pays. Mais elle n’a rassemblé qu’un petit groupe de personnes.

Lire aussi :  Moctar Ouane, le nouveau Premier ministre du Mali

 

En mars, la junte a interdit les activités de Synergie d’action pour le Mali à Bamako. Elle a invoqué des menaces de troubles à l’ordre public.

 

Depuis, les expressions d’opposition sont devenues exceptionnelles sous la junte, étouffées par les injonctions à l’unité nationale et les mesures répressives.

 

Le Mali, dirigé par le colonel Assimi Goïta après deux putsch, est plongé, depuis 2012, dans une crise sécuritaire et politique profonde nourrie par la menace djihadiste, les violences des groupes armés et les revendications indépendantistes au nord.

 

Plusieurs dissidents ont été enlevés et maintenus au secret plusieurs jours au moins avant d’être présentés à la justice ou éventuellement relâchés.

Lire aussi :  Mali : interpellés par l’armée, trois ressortissants allemands soupçonnés de terrorisme relâchés

Josaphat Mayi

Les plus lus

J.O Paris 2024… (Carnet de Christian Gombo)

Six athlètes congolais, qui sont obligés de vivre l'article 15, l'article qui fait vivre toute une République, l'article que nous avons hérité de papa...

Congo : taux d’analphabétisme élevé chez les demandeurs d’emplois au CHU de Brazzaville

Une enquête de l’Inspection générale de la santé de la République du Congo menée de décembre 2020 à février 2021, en marge des recrutements...

RDC/Exetat 2024 : résultats attendus cette semaine

En RDC, la publication de résultats des Examens d'État édition 2024 doit débuter à partir du 24 juillet, selon l'inspecteur général de l'Education nationale...

RDC : des images choquantes qui lèvent le voile sur les conditions de détention à la prison...

Surpeuplement, maladies, pas d’eau potable… Des images diffusées sur les réseaux sociaux par le journaliste Stanis Bujakera, directeur de publication du site d’information congolais...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Sur le même thème

Ouganda : la police encercle le siège du parti de Bobi Wine

A la veille d’une journée de manifestation contre la corruption prévue ce mardi 23 juillet, Bobi Wine, figure voyante de l’opposition en Ouganda, a...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Kenya : William Ruto est-il dans une impasse politique ? 

Face à l'impasse politique, le président William Ruto veut arrêter les manifestations contre le gouvernement.   Il promet que ces activités doivent s'arrêter. Pour lui, les...

Présidentielle en Tunisie : Kaïs Saïed veut rempiler

En Tunisie, le président Kaïs Saïed entend briguer un second mandat lors de la présidentielle prévue en octobre prochain.   Dans une vidéo publiée sur la...

Guerre au Soudan : les Emirats Arabes Unis apportent son soutien pour mettre fin à la...

Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, président des Emirats Arabes Unis, veut apporter son soutien au Soudan pour mettre à la crise dans le...