Martin Fayulu accuse Félix Tshisekedi de haute trahison

Martin Fayulu, n’en démord pas. Il accuse le président Tshisekedi de haute trahison suite à la nomination des juges à la Cour constitutionnelle et demande sa destitution.

«Félix Tshisekedi court un risque énorme. Il doit être traité de haute trahison» a affirmé Martin Fayulu, candidat malheureux à la dernière présidentielle en RDC, dans une déclaration mardi 1er septembre à Kinshasa. Une déclaration largement commentée.

Martin Fayulu, l’un des leaders de la plateforme Lamuka, et Me Théodore Ngoy accusent le président Félix Tshisekedi d’avoir violé la Constitution en nommant deux juges de la Cour Constitutionnelle à la Cour de cassation.

«Non seulement que Félix Tshisekedi est illégitime. Maintenant, il pose des actes en violation intentionnelle de la Constitution. On ne peut pas laisser passer cet aspect de chose» insiste Fayulu.

Lire aussi :  RDC : le président Tshisekedi réaménage l’appareil judiciaire

Adrien Malenga, l’un des communicateur de Lamuka, soutient que l’action du président Félix Tshisekedi viole la Constitution alors qu’il en est le garant. «Lorsque le président viole la Constitution, il tombe dans l’infraction de haute trahison prévue dans la loi. Quand on viole la Constitution, il y a des conséquences juridiques. La conséquence aujourd’hui est la destitution du Président », martèle Adrien Malenga.

Félix Tshisekedi n’a jamais violé la Constitution

Du côté de l’UDPS, parti au pouvoir, “le Président Tshisekedi n’a jamais violé la Constitution” répond Augustin Kabuya, secrétaire général de l’UDPS. «Hier Fayulu attaquait la Cour constitutionnelle et ses juges en disant qu’ils sont au service de Joseph Kabila. A la grande surprise générale, c’est Fayulu qui est devenu défenseur des mêmes juges» s’étonne le secrétaire général de l’UDPS.

Lire aussi :  “S’il y a des personnes au sein de la coalition qui ont commis des crimes, il faudra qu’ils répondent de ces crimes (Denis Mukwege)
Président Félix Tshisekedi
Félix Tshisekedi, président de la RDCongo

Pour Martin Fayulu, sa démarche s’inscrit dans la logique du respect des principes. «Ce n’est pas parce que ces juges m’ont causé du tort que je dois soutenir la violation intentionnelle de la Constitution. Nous sommes des hommes de valeurs et des principes» se défend-t-il.

Jacquemain Shabani, cadre de l’UDPS, estime que la sortie de Martin Fayulu et de Me Théodore Ngoy est à comprendre comment étant une expression de leur frustration. «Nous avons deux candidats malheureux. Après avoir épuisé les voies de recours et de procédure des contentieux électoraux, ils sont encore nostalgique de leur défaite. Une année et demi après, ils sont toujours dans leurs sentiments et leurs humeurs».

Jacques Matand’

Les plus lus

Nigeria : près de sept morts dans l’attaque d’hommes armés dans l’Etat de Katsina

Des hommes armés, appartenant à une communauté, ont tué au moins sept personnes dans l’Etat de Katsina, dans le nord du Nigeria, dans la...

Egypte : le gouvernement plonge les coupures d’électricité quotidiennes à trois heures

En Egypte, le gouvernement a plongé les coupures d'électricité quotidiennes à trois heures dimanche et lundi, en réponse à une augmentation de la consommation...

RDC : Didier Budimbu et l’ambition de redorer l’image du stade des Martyrs

Après une visite au stade des Martyrs de la pentecôte à Kinshasa, capitale congolaise, Didier Budimbu, ministre congolais des Sports, veut « redorer son...

Football : la CAF dévoile les dates officielles de la CAN 2025

Vendredi 21 juin soir, la Confédération Africaine de Football (CAF) a, dans un communiqué, dévoilé les dates officielles de la prochaine édition de la...

RDC : «le commerce de pommes de terre impacté par l’insécurité au Nord-Kivu et en Ituri»...

La production et la vente de pomme de terre sont affectées par l’insécurité au Nord-Kivu et en Ituri, dans l’Est de la RDC, affirme...

Sur le même thème

Au Kenya, les manifestants maintiennent la pression à Nairobi 

Drapeaux, sifflets et vuvuzelas contre balles en caoutchouc, gaz lacrymogène et canons à eau : la police tentait mardi de disperser mardi le rassemblement...

Présidentielle au Rwanda : l’heure est à la conquête des électeurs

Au Rwanda, où le président Paul Kagame, au pouvoir depuis 24 ans et grand favori de la présidentielle, brigue un quatrième mandat, la campagne...

Au Kenya, le président William Ruto prêt à un dialogue avec la jeunesse en colère

Alors que les manifestants maintiennent la pression contre un projet de nouvelles taxes, le président William Ruto affirme être ouvert avec la jeunesse kényane...

RDC : l’opposition divisée autour de la désignation de son porte-parole ?

Alors que les tractations sont en cours pour désigner son porte-parole, l’opposition congolaise ne parle pas le même langage sur cette question. Pourquoi ?   Si Martin...

Au Malawi, Lazarus Chakwera nomme un nouveau vice-président

Au Malawi, le président Lazarus Chakwera a nommé Michael Usi comme vice-président après la mort de son prédécesseur dans un accident d'avion, a annoncé...