Martin Fayulu accuse Félix Tshisekedi de haute trahison

Martin Fayulu, n’en démord pas. Il accuse le président Tshisekedi de haute trahison suite à la nomination des juges à la Cour constitutionnelle et demande sa destitution.

«Félix Tshisekedi court un risque énorme. Il doit être traité de haute trahison» a affirmé Martin Fayulu, candidat malheureux à la dernière présidentielle en RDC, dans une déclaration mardi 1er septembre à Kinshasa. Une déclaration largement commentée.

Martin Fayulu, l’un des leaders de la plateforme Lamuka, et Me Théodore Ngoy accusent le président Félix Tshisekedi d’avoir violé la Constitution en nommant deux juges de la Cour Constitutionnelle à la Cour de cassation.

«Non seulement que Félix Tshisekedi est illégitime. Maintenant, il pose des actes en violation intentionnelle de la Constitution. On ne peut pas laisser passer cet aspect de chose» insiste Fayulu.

Lire aussi :  RDC: Adolphe Muzito félicité Félix Tshisekedi pour sa réélection avant les résultats de la CENI

Adrien Malenga, l’un des communicateur de Lamuka, soutient que l’action du président Félix Tshisekedi viole la Constitution alors qu’il en est le garant. «Lorsque le président viole la Constitution, il tombe dans l’infraction de haute trahison prévue dans la loi. Quand on viole la Constitution, il y a des conséquences juridiques. La conséquence aujourd’hui est la destitution du Président », martèle Adrien Malenga.

Félix Tshisekedi n’a jamais violé la Constitution

Du côté de l’UDPS, parti au pouvoir, “le Président Tshisekedi n’a jamais violé la Constitution” répond Augustin Kabuya, secrétaire général de l’UDPS. «Hier Fayulu attaquait la Cour constitutionnelle et ses juges en disant qu’ils sont au service de Joseph Kabila. A la grande surprise générale, c’est Fayulu qui est devenu défenseur des mêmes juges» s’étonne le secrétaire général de l’UDPS.

Lire aussi :  RDC : le gouvernement instruit à sécuriser les opérations électorales à Kwamouth, Masisi et Rutshuru
Président Félix Tshisekedi
Félix Tshisekedi, président de la RDCongo

Pour Martin Fayulu, sa démarche s’inscrit dans la logique du respect des principes. «Ce n’est pas parce que ces juges m’ont causé du tort que je dois soutenir la violation intentionnelle de la Constitution. Nous sommes des hommes de valeurs et des principes» se défend-t-il.

Jacquemain Shabani, cadre de l’UDPS, estime que la sortie de Martin Fayulu et de Me Théodore Ngoy est à comprendre comment étant une expression de leur frustration. «Nous avons deux candidats malheureux. Après avoir épuisé les voies de recours et de procédure des contentieux électoraux, ils sont encore nostalgique de leur défaite. Une année et demi après, ils sont toujours dans leurs sentiments et leurs humeurs».

Jacques Matand’

Les plus lus

Football/C1-CAF : le choc Mamelodi Sundowns-Mazembe délocalisé à Johannesburg

Le choc entre Mamelodi Sundowns de l’Afrique du Sud et TP Mazembe de la RDC, prévu ce samedi 2 mars, a été délocalisé au...

Est de la RDC : le président Tshisekedi attendu à Luanda

Le président Tshisekedi sera reçu par son homologue angolais, João Lourenço, médiateur désigné de l’Union africaine (UA) dans la crise diplomatique entre la RDC...

En Afrique du Sud, le braconnage des rhinocéros augmente en 2023

En 2023, l'Afrique du Sud a enregistré 499 rhinocéros braconnés. Ce qui représente cinquante-et-un de plus que l'année précédente, a annoncé le gouvernement sud-africain...

Guinée : Mamadou Oury Bah, Premier ministre désigné

Mardi 27 février, Mamadou Oury Bah, ancien chef de l'opposition et économiste, a été nommé au poste de Premier ministre par la junte dirigée...

Algérie/Football : Vladimir Petkovic sur le banc des Fennecs ?

A 60 ans, Vladimir Petkovic, technicien croate de Bosnie-Herzégovine naturalisé suisse, pourrait devenir le sélectionneur des Fennecs d'Algérie, selon la presse algérienne.   D'après les informations...

Sur le même thème

Présidentielle au Sénégal : la date du 2 juin proposée après le dialogue national

Au Sénégal, les participants au dialogue national, voulu par le président Macky Sall, ont proposé la date du 2 juin pour la présidentielle à...

Guinée : Mamadou Oury Bah, Premier ministre désigné

Mardi 27 février, Mamadou Oury Bah, ancien chef de l'opposition et économiste, a été nommé au poste de Premier ministre par la junte dirigée...

Tchad : l’élection présidentielle fixée le 6 mai

Au Tchad, le premier tour de la présidentielle est prévu le 6 mai prochain, selon une annonce de l’Agence nationale de gestion des élections...

En RDC, la Monusco entame son retrait progressif

En RDC, la Mission de l'ONU (Monusco) amorce ce mercredi 28 février son retrait du pays, réclamé par Kinshasa qui la juge inefficace, avec...

Tension RDC-Rwanda : Luanda tente d’obtenir un dialogue direct entre Tshisekedi et Kagame

Après avoir reçu le président Tshisekedi, le président Joao Lourenço, médiateur de l’Union africaine de la crise dans l’est de la RDC, doit échanger...