Ouganda: Internet toujours restreint

Lire aussi

Plus d’une semaine après le rétablissement d’internet après l’annonce des résultats de la présidentielle en Ouganda, les réseaux sociaux sont toujours surveillés par les autorités de Kampala. 

«Internet a été coupé. Facebook s’ouvrait difficilement et WhatsApp n’arrivait pas à s’ouvrir et on ne pouvait pas envoyer des vidéos» confie Joséphine depuis Kampala, une femme dans la trentaine. 

Depuis le mercredi 18 janvier, internet a été rétabli. «Mais, la vie reste toujours difficile avec toutes les connexions qui sont parfois coupées et ou restreintes », poursuit la jeune dame avant que sa connexion ne soit coupée. Face à ces restrictions, les internautes ougandais postent des publications sur les réseaux sociaux en contournant les mesures des autorités. Certains recourent à ces VPN (réseaux privés virtuels). 

Peter Ogwang, ministre ougandais des Technologies de l’information et des communications, dénonce l’utilisation de ces réseaux privés virtuels. Il a affirmé sur les médias locaux ougandais que «les autorités ont les moyens de couper les sites proposant leur téléchargement, et dans un deuxième temps, de bloquer la connexion des personnes qui les utilisent déjà». Le Ministre a aussi mis en garde sur Twitter ceux qui incitent la population à la violence. 

Aucune date n’est avancée pour le rétablissement complet d’internet dans le pays. 

Alimasi Kambale

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Ouganda : Kizza Besigye, opposant au régime libéré sous caution

En Ouganda, le vétéran de l’opposition Kizza Besigye est libéré par un tribunal sous caution. C’est ce qu’ont annoncé...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img