Présidentielle en Angola : Adalberto Costa Junior, investi président de l’Unita

Lire aussi

Ouganda : Kakwenza Rukirabashaija, écrivain critique au régime, torturé en détention (Son avocat)

Kakwenza Rukirabashaija, écrivain critique au régime de Yoweri Museveni, a été torturé pendant son incarcération. C’est ce qu’a indiqué...

Éthiopie : le Tigré confronté à l’épuisement des stocks de denrées alimentaires (ONU)

En Éthiopie, les stocks de denrées alimentaires. Mais aussi du carburant sont complètement épuisés dans la région de Tigré,...

La RDC perd plus de 6 milliards Usd à cause des exonérations douanières (GEC)

En RDC, les exonérations douanières ont causé une perte d’au moins 6,3 milliards Usd aux caisses de l’état entre...

Adalberto Costa Junior, a été investi président de l’Union nationale pour l’indépendance totale de l’Angola (Unita), principal parti d’opposition dimanche 05 décembre à Luanda, capitale angolaise. Il avait été élu président de l’Unita, lors du 13e congrès, tenu en novembre 2019, puis destitué à la suite d’une décision de la Cour constitutionnelle, qui a décidé l’annulation de ce congrès.

Adalberto Costa Junior, 59 ans, est ainsi le principal adversaire du président angolais Joao Lourenço, qui devrait briguer un second mandat en août 2022. « Cette victoire appartient aux militants de l’Unita, au peuple angolais qui aspire au changement. Mais aussi à l’alternance démocratique et à la vraie démocratie », a-t-il déclaré.

Il indique que le temps est venu de construire un pays meilleur. « Nous renouvelons notre engagement à mener un large front patriotique pour le changement. J’appelle les militants à se mobiliser pour inscrire la jeunesse angolaise sur les listes électorales », a-t-il ajouté.

Ce pays d’Afrique australe de 33 millions d’habitants est riche en ressources naturelles, mais une grande partie de sa population vit sous le seuil de pauvreté en dépit de la manne pétrolière. En 2017, le président angolais Joao Lourenço a succédé à Jose Eduardo dos Santos, qui a dirigé le pays pendant 38 ans. Il l’a accusé d’avoir largement détourné les ressources nationales en favorisant sa famille et ses proches. Et a également écarté la garde rapprochée de son prédécesseur des instances dirigeantes du parti au pouvoir, des institutions et des entreprises publiques.

Mervedie Mikanu

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -

Latest News

Ouganda : Kakwenza Rukirabashaija, écrivain critique au régime, torturé en détention (Son avocat)

Kakwenza Rukirabashaija, écrivain critique au régime de Yoweri Museveni, a été torturé pendant son incarcération. C’est ce qu’a indiqué...
- Advertisement -

Autres articles

- Advertisement -