RDC: Changement de la majorité au parlement, ACAJ salue l’attitude des députés

Après le déchéance de Jeanine Mabunda de la présidence de l’Assemblée Nationale, Maître Georges Kapiamba, président de l’Association congolaise a salué la décision des députés. Il confié à Sahutiafrica que les député ont agi «en toute responsabilité, décidé la déchéance de Jeanine Mabunda et 4 autres membres du bureau de l’Assemblée tant réclamée par la population en vue d’ouvrir la voie de la ré qualification de la majorité parlementaire et enfin de l’action gouvernementale».

Pour le Président de l’ACAJ, en démocratie, «l’acte des députés vient rappeler la nécessité de l’application du principe de recevabilité et sanction positive ou négative. Mais, l’acte des députés a rappelé que leur mandat n’est pas impératif. A l’Etat de droit, le respect du droit à la défense dont le bureau d’âge a fait montre tout au long du processus public et transparent qui a conduit ladite déchéance a consolider l’Etat de l’Etat».

Lire aussi :  RDC: Reprise de la production des passeports lundi 30 novembre

Pourtant, certaines voix se lèvent pour dénoncer l’achat des consciences de quelques députés qui ont rejoint l’Union sacrée au Parlement. «Je dispose d’aucun élément de preuve pouvant me fonder à parler d’un achat de conscience», a avancé Maître Georges Kapiamba. Pour cet avocat, avec la formation de l’Union sacrée autour du président Tshisekedi, «une charte des principes rigoureux doit être élaborée et signée par tous les membres. Parmi les principes, devra y figurer l’engagement de chaque membre au respect de la constitution et lois de la RDC, ne rechercher que la réalisation de l’intérêt général et s’engager à lutter contre la corruption et le détournement des deniers publics et à la recevabilité et bonne gouvernance. Les anciens députés FCC qui adhèrent à l’union sacrée devront maintenir l’élan de patriotisme et de rechercher du bien du peuple en restant exigeant vis-à-vis des tous les dignitaires dont ils devront contrôler la gestion administrative et financière».

Lire aussi :  RDC : une sous-station pour diminuer les délestages à Kinshasa

«Il revient au Président Tshisekedi, aux ONG de la société civile, peuple et médias de veiller et surveiller leur comportement et dénoncer publiquement les écarts quand c’est nécessaire. Donc, rester mobilisés et vigilants », a conclu Maître Georges Kapiamba, président de l’ACAJ. 

Alimasi Kambale

Les plus lus

Nigeria : près de sept morts dans l’attaque d’hommes armés dans l’Etat de Katsina

Des hommes armés, appartenant à une communauté, ont tué au moins sept personnes dans l’Etat de Katsina, dans le nord du Nigeria, dans la...

Egypte : le gouvernement plonge les coupures d’électricité quotidiennes à trois heures

En Egypte, le gouvernement a plongé les coupures d'électricité quotidiennes à trois heures dimanche et lundi, en réponse à une augmentation de la consommation...

RDC : Didier Budimbu et l’ambition de redorer l’image du stade des Martyrs

Après une visite au stade des Martyrs de la pentecôte à Kinshasa, capitale congolaise, Didier Budimbu, ministre congolais des Sports, veut « redorer son...

Football : la CAF dévoile les dates officielles de la CAN 2025

Vendredi 21 juin soir, la Confédération Africaine de Football (CAF) a, dans un communiqué, dévoilé les dates officielles de la prochaine édition de la...

RDC : «le commerce de pommes de terre impacté par l’insécurité au Nord-Kivu et en Ituri»...

La production et la vente de pomme de terre sont affectées par l’insécurité au Nord-Kivu et en Ituri, dans l’Est de la RDC, affirme...

Sur le même thème

Au Kenya, les manifestants maintiennent la pression à Nairobi 

Drapeaux, sifflets et vuvuzelas contre balles en caoutchouc, gaz lacrymogène et canons à eau : la police tentait mardi de disperser mardi le rassemblement...

Présidentielle au Rwanda : l’heure est à la conquête des électeurs

Au Rwanda, où le président Paul Kagame, au pouvoir depuis 24 ans et grand favori de la présidentielle, brigue un quatrième mandat, la campagne...

Au Kenya, le président William Ruto prêt à un dialogue avec la jeunesse en colère

Alors que les manifestants maintiennent la pression contre un projet de nouvelles taxes, le président William Ruto affirme être ouvert avec la jeunesse kényane...

RDC : l’opposition divisée autour de la désignation de son porte-parole ?

Alors que les tractations sont en cours pour désigner son porte-parole, l’opposition congolaise ne parle pas le même langage sur cette question. Pourquoi ?   Si Martin...

Au Malawi, Lazarus Chakwera nomme un nouveau vice-président

Au Malawi, le président Lazarus Chakwera a nommé Michael Usi comme vice-président après la mort de son prédécesseur dans un accident d'avion, a annoncé...