RDC-Déchéance de Mabunda: «Ce n’est pas la personne de Mabunda qui est visée mais plutôt le système FCC»(Ève Bazaiba)

Lire aussi

«Madame Mabunda doit savoir que ce n’est pas sa personne qui est visée mais plutôt le système FCC, par cette nouvelle dynamique», a déclaré Ève Bazaiba, secrétaire général du Mouvement de Libération du Congo, dans une courte vidéo filmée à l’issue de la plénière de jeudi 10 décembre.

Après la déchéance de Jeanine Mabunda à la tête de l’Assemblée Nationale, jeudi 10 décembre, l’élue du territoire de Basoko, a indiqué que « Mabunda s’est plongée dans un système que le congolais ne voulait plus ».

«Le Congolais avait voté un changement de système. Mais ma compatriote s’est baignée dans ce système, en oubliant que les institutions ne sont pas animées par une personne. Il y a eu un problème de mauvaise gestion des dossiers importants, par exemple, le dossier de la CENI», a précisé Ève Bazaiba.

Pour la Secrétaire général du Mouvement de Libération du Congo, Mabunda devait normalement commencer par auditer le bureau de la Commission Electorale Nationale Indépendante(CENI). «Parce que les congolais, ont gardé un goût amer après les élections, donc il fallait d’abord auditer la CENI et faire un rapport chose qu’elle n’a pas fait» a-t-elle souligné.

La joie, le bonheur étaient au rendez-vous dans le camp Tshisekedi. Jean Marc Kabund, président ai de l’UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social), parti présidentiel, a déclaré que c’est une première en RDC, le changement commence maintenant.

«En ce jour, nous venons de refermer une page sombre de l’histoire de notre pays. Une autre s’ouvre à travers l’acte héroïque des députés nationaux et elle sera écrite par les fils et filles de notre pays qui aspirent au changement et à un devenir meilleur», a indiqué Jean-Marc Kabund sur son compte Twitter.

Du côté Front Commun pour le Congo (FCC), la défaite bien qu’amère est acceptée.

«Le FCC a perdu une bataille importante. Mais son combat pour la préservation des acquis démocratiques, de l’unité nationale et de la stabilité, en vue de l’émergence du pays, est loin de s’arrêter» a réagi Nehemie Mwilanya, coordonateur FCC.

Inès Kayakumba

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Tension Ethiopie-Soudan : Abiy Ahmed, joue-t-il à l’apaisement ?

Il ne devrait pas y avoir d'hostilités entre l’Ethiopie et le Soudan. C’est que pense Abiy Ahmed, Premier ministre...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img