RDC: Le président Tshisekedi a fait un discours de réaffirmation de la rupture (Prof. Félicien Kabamba)

Lire aussi

Dans une interview exclusive à Sahutiafrica, le professeur Félicien Kabamba, professeur en Sciences politiques à l’Université de Kinshasa, revient les grandes lignes de l’adresse du président Tshisekedi sur l’état de la nation. 

Sahutiafrica: Que peut-on retenir du discours du président Tshisekedi?

Prof. Félicien Kabamba: Le discours du président Tshisekedi est un discours qui fait état d’un aveu d’échec. L’échec de son programme construit sur un slogan « le peuple d’abord », qui est aussi le slogan de son parti l’UDPS. 

Après deux ans de mandant présidentiel, peut-on encore mettre ce slogan en avant? Le président Tshisekedi lui-même a fait un constat d’échec et il l’attribue à la coalition FCC-CACH. La cause de la non-réalisation de son programme est trouvée et il faut donc une rupture. 

Le discours du Chef de l’Etat est un discours de rupture, de réaffirmation de la rupture de la coalition au pouvoir. 

C’est aussi un discours bilan. Le président Tshisekedi fait le bilan de quelques réalisations; notamment: la gratuité de l’enseignement, d’adduction d’eau potable et la desserte en énergie électrique tout en soulignant que beaucoup reste à faire. 

Dans son discours, le président Congolais donne l’espoir. Avec la rupture, il y a une nouvelle opportunité de réaliser son programme de gouvernement. Il y a plusieurs chantiers qui seront lancés. Le chantier phare est la lutte contre la corruption. Le président évoque aussi la sécurité dans l’Est du pays, mais surtout que la donne actuelle a changé et que les résultats viendront.

Sahutiafrica: Mais le président Tshisekedi évité de parler du dossier des 100 jours qui n’est pas de la responsabilité de la coalition FCC-CACH? 

Prof. Félicien Kabamba: Il n’a pas voulu aborder une telle question qui dans un premier temps a été géré par le CACH, c’est à dire entre lui le Chef de l’Etat et son allier Vital Kamerhe. Il y a certaines réalisations qui ont été faites dans le cadre de son programme de lutte contre la corruption. C’est grâce à ce travail qu’on a pu avoir le procès sur l’affaire des 100 jours. 

Sahutiafrica: Le président a encore fait des promesses. Pourra-t-il les réaliser? 

Prof. Félicien Kabamba: C’est parmi les choses qu’il faut souvent à ses différentes sorties. C’est une habitude pour le président Tshisekedi de faire des promesses. C’est peut-être aussi sa méthode d’avoir des grandes ambitions. Il a parlé des projets en cours; notamment: l’usine d’eau de Lemba lancée en 2018 et les barrages du Kasaï et du Kwilu. Il a évoqué des projets qu’il doit parachever.  

Alimasi Kambale

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Elections en RDC : «…ce calendrier de la CENI ne représente rien du tout » (Ferdinand Kambere)

Le PPRD et le FCC, famille politique de l’ancien président congolais Joseph Kabila, se disent ne pas être concerné...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img