RDC : que pense-t-on de la restitution du reste de Patrice Lumumba par la Belgique ?

Lire aussi

61 ans après, la Belgique a restitué le reste de Patrice Emery Lumumba, héros de l’indépendance de la RDC, lors d’une cérémonie à Bruxelles. Il s’agit d’une dent retrouvée entre les mains d’un officier belge, chargé de faire disparaître toutes les traces après avoir assassiné l’ancien Premier ministre congolais. Un évènement qui suscite des réactions.

« C’est un événement historique pour nous, qui sommes nés dans les années 40 d’apprendre la restitution de la dent de notre tout premier Premier ministre », se réjouit Honoré Magbeta, septuagénaire ancien militant du parti politique du feu Emery Patrice Lumumba.

Assis sur sa chaise M. Magbeta ne cache pas sa joie. Pour lui, « c’est un grand évènement ». « Cela fait une soixantaine d’années qu’on ne parlait pas. La Belgique est rattrapée par l’histoire. Son gouvernement a compris qu’il devrait réparer avec son ancienne colonie », dit-il.

Esdras Wandja, juriste à la trentaine, estime que « c’est un geste symbolique ». « Pour les bantous, c’est un geste spirituel. La culture bantoue préconise que les morts soient inhumés dignement. A défaut d’avoir son corps, cette relique est une véritable source de joie. C’est un grand pas dans la reconnaissance du héros national de notre pays », argue-t-il.

Si pour les uns la restitution par la Belgique du reste du Lumumba est symbolique, Diex Mukosa parle d’une moquerie de l’ancienne puissance coloniale envers la RDC.

« Incroyable, mais vrai. Le niveau de moquerie de la Belgique envers la RDC a atteint son point culminant. Quelle preuve avons-nous que cette dent est celle de Lumumba ? Avons-nous un laboratoire capable de le confirmer ? », s’interroge-t-il sur Twitter.

Après cette cérémonie, la dépouille de Patrice Emery Lumumba s’envole pour Kinshasa où la population va rendre un hommage à l’ancien Premier ministre, assassiné quelques mois après l’indépendance.

Joe Kashama

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Nigeria : près de 300 détenus portés disparus après l’attaque d’une prison à Abuja

Au moins trois cents prisonniers sont portés disparus après l’attaque des hommes armés non identifiés du centre de détention...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img