RDC: Réactions des politiques au discours de Félix Tshisekedi 

L’allocution du président congolais Félix Tshisekedi, dimanche 6 décembre, a suscité des réactions dans la classe politique. 

«L’AFDC-A l’accompagnera dans la réalisation des objectifs y évoqués dans une union sacrée de la nation. Bienvenue à ceux qui hésitaient encore.», peut-on lire sur le compte Twitter du parti de Modeste Bahati Lukwebo, ministre honoraire de l’économie, et ancien du FCC (Front Commun pour le Congo). Il est depuis proche du président Félix Tshisekedi.

Ensemble pour la République de Moïse Katumbi estime que «le président de la République vient d’apporter une réponse claire et précise aux attentes du peuple congolais. Je salue son courage et sa lucidité. J’appuie sa volonté de placer la population au cœur de ses préoccupations et de chercher les voies et moyens de répondre à ses besoins». 

«Tout ça pour ça ? Pas de dissolution de l’Assemblée Nationale, ni fin de l’accord FCC-CACH. Et si le FCC constitue cette nouvelle majorité ? Il y aura un fourre-tout dans le nouveau gouvernement y compris le FCC. Rien de bon… circulez ! On tourne en rond», demande sur son compte Twitter Jean-Marc Kabunda, ingénieur statisticien et développeur informatique proche à Martin Fayulu. 

André Claudel Lubaya, ancien gouverneur de la province de Kasaï-Occidental, salue le discours de Tshisekedi. «Chaque nation a ses moments de remise en cause et de cohésion. Les consultations en sont une des voies et leurs conclusions ouvrent au pays, une nouvelle perspective. Je salue le discours du Président et l’invite à matérialiser l’UnionSacrée, en réponse aux attentes de notre peuple». 

Dans communiqué publié, lundi 7 décembre, le Front Commun pour le Congo(FCC) renseigne avoir pris acte de la rupture de la coalition, annoncée par le président Tshiskedi, dans son discours du dimanche 6 décembre sur l’état de la nation.

Lire aussi :  RDC: L'avenir de l'Union sacrée en question

«Le FCC prend acte de la décision du Président de la République Felix Tshisekedi de mettre fin à la coalition et invite le CACH à se retirer du gouvernement central et des institutions provinciales», déclare le FCC.

Néhémie Mwilanya, coordonnateur du FCC, qui lisait le compte rendu de la réunion de la conférence des présidents du FCC, invite le chef de l’État à respecter la constitution en nommant un informateur.

Selon, le FCC, le fait de désigner un informateur pendant que le premier ministre est encore en fonction et que la majorité parlementaire est clairement identifiée et n’a du reste pas changer, le FCC réfute a Tshisekedi le pouvoir de constater unilatéralement l’effritement de la majorité parlementaire.

Lire aussi :  RDC: Les consultations "n’ont pas été inclusives..."(Emmanuel Ramazani Shadary)

Inès Kayakumba

Les plus lus

RDC : des mouvements citoyens appellent à la libération de Fortifi Lushima

Ce mercredi 17 juillet, la Dynamique des mouvements citoyens congolais appelle à la libération immédiate de Fortifi Lushima, coordonnateur national d’Urgences panafricanistes.   Il est porté...

Gabon/Football : Pierre-Emerick Aubameyang quitte l’OM

Arrivé l'été dernier en provenance de Chelsea, Pierre-Emerick Aubameyang, attaquant gabonais, a annoncé son départ de l'Olympique de Marseille (OM).   Un an après son retour...

Face au flux de migrants, la Tunisie appelle à plus d’aide financière des pays européens

Alors que le flux de migrants ne cesse d’accroître, Ahmed Hachani, Premier ministre tunisien, appelle, mercredi 18 juillet, les pays européens à apporter davantage...

Est de la RDC : Washington prolonge de la trêve humanitaire de 15 jours

Mercredi 17 juillet, la Maison-Blanche a prolongé de quinze jours la trêve humanitaire dans l'Est de la RDC dans le cadre des efforts visant...

RDC/Football : quel bilan pour les Léopards dames après le stage au Sénégal ?

Si les Léopards dames se sont inclinés de la double confrontation avec les Lionnes de la Teranga (1-0 et 2-0), ce stage à Thiès...

Sur le même thème

Zimbabwe : des activistes font pression pour obtenir la libération de Jameson Timba 

Au Zimbabwe, des groupes de défense des droits de l'homme ont condamné a décision de la Haute Cour de refuser la libération sous caution...

Présidentielle au Rwanda : Paul Kagame réélu avec 99,18% des voix

Avec 99,18% des suffrages, le président Paul Kagame a été réélu pour un quatrième mandat, selon les résultats provisoires publiés par la commission électorale...

Au Kenya, la police interdit les manifestations à Nairobi

Alors que les manifestations ne faiblissent pas la pression au Kenya, la police a interdit les manifestations à Nairobi jusqu’à nouvel ordre.   Dans un communiqué,...

«La Côte d’Ivoire n’a aucun problème avec ses pays voisins» (Kobenan Kouassi)

Mercredi 17 juillet, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a rassuré que la Côte d’Ivoire n’a aucun problème avec...

RDC : des mouvements citoyens appellent à la libération de Fortifi Lushima

Ce mercredi 17 juillet, la Dynamique des mouvements citoyens congolais appelle à la libération immédiate de Fortifi Lushima, coordonnateur national d’Urgences panafricanistes.   Il est porté...