RDC: Session extraordinaire à l’Assemblée nationale

Lire aussi

Ouverture mardi 5 janvier d’une session extraordinaire de l’Assemblée nationale en République démocratique du Congo. 

Les députés vont notamment examiner la pétition pour destituer le dernier membre du bureau sortant de l’Assemblée nationale. Il avait échappé à la destitution à cause de sa maladie. Pour les membres de l’union sacrée créée autour du président Felix Tshisekedi, le moment est indiqué pour confirmer le changement de majorité et permettre à l’informateur de bien mener son travail. 

L’autre obstacle est la continuité du gouvernement Sylvestre Ilunga, qui malgré le changement de majorité et la destitution de l’ancienne présidente du bureau de l’Assemblée nationale, se maintient. La session extra-ordinaire pourrait aussi être l’occasion pour une motion de censure contre le gouvernement. Du côté du FCC de Joseph Kabila, hors de question en tout cas qu’une motion de ce type soit examinée alors que le bureau définitif de l’Assemblée n’a pas été encore élu et installé.

La Rédaction

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : Kinshasa, dernière étape du périple du cercueil de Lumumba, héros de l’Independence

Deuil national, hommages officiels et populaires suivis de l'inhumation. Ce lundi 27 juin, le cercueil de Patrice Lumumba est...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img