RDC: surnombre des élèves dans les classes à la rentrée, difficile de respecter la distanciation sociale

“Les élèves sont venus nombreux, la rentrée est effective, nous avons du mal à gérer les nombres des élèves dans des salles de classe. Depuis que le président de la République a lancé la gratuité de l’école primaire, l’effectif des élèves a augmenté. Nous sommes passés de 40 à 80 élèves par salle. Ce qui peut handicaper même la qualité de l’enseignement”, déplore Emapoba Bernis, directrice de lycée Molende primaire à Matete.

Il est un peu plus de 8h, lundi 12 octobre, jour de rentrée de lasse à Kinshasa. La Directrice de lycée Molende primaire à Matete, accueille les élèves et les nouveaux inscrits au rassemblement. A sahutiafrica.net, la sœur Bernis, confie que le gouvernement devrait construire d’autres écoles, et ajouter d’autres bâtiments dans les écoles publiques.

Lire aussi :  RDC-Unicef: prévenir l’utilisation des enfants à des fins politiques

Dans son bureau, débordée, certains parents viennent encore inscrire leurs enfants la veille.

Foulard noué à la tête, blouse fleurie en pagne, avec son cache-nez, la soeur Emapoba Bernis, s’inquiète du nombre élevés d’élèves en ce début d’année avec la pandémie.

Rentrée de classe
Dans une salle de classe (@sahutiafrica)

“ Avec la pandémie de la COVID-19, le respect des gestes barrières doit être appliqué. Il nous sera carrément impossible d’appliquer la distanciation sociale avec autant d’élèves. Le gouvernement doit travailler là dessus”, déclare-t-elle.

Avis partagé par Léopold Kabeya Makuta, directeur à l’EPA 1, Bahumbu/Matete. Selon lui, on peut recevoir beaucoup d’élèves dans les classes s’il y a assez d’espace. Dans cette école publique, après la ronde des salles Léopold Kabeya a l’air triste de retrouver une frange des élèves.

Lire aussi :  RDC-Unicef: prévenir l’utilisation des enfants à des fins politiques

Dans toutes les deux écoles, les enseignants ainsi que les chefs d’établissement lancent un cris d’alarme au gouvernement Congolais pour améliorer les conditions de travail des enseignants.

Inès Kayakumba

Les plus lus

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

En RDC, qu’en est-il du seuil de représentativité féminine dans le gouvernement Suminwa ?

Dévoilé plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, comprend 54...

RDC/Élim-Mondial 2026 : début de stage des Léopards à Rabat

Ce mercredi 29 mai, les Léopards de la RDC entament leur stage à Rabat au Maroc pour les préparatifs de la 3ᵉ et 4e  des...

RDC/Linafoot : Mazembe sacré champion

Grâce à sa victoire à domicile face au FC les Aigles du Congo ce mercredi (3-1), le TP Mazembe remporte le championnat congolais pour...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

Sur le même thème

RDC : grève dans les établissements d’enseignement supérieur au Sud-Kivu

En RDC, les enseignants d’établissements d’enseignement supérieur et universitaire ont lancé un mouvement de grève général de quatorze jours, dénonçant le retard récurrent dans...

Nigeria : 620 000 $ de rançon exigées pour la libération des élèves pris en otage

Après un kidnapping de masse dans une école dans l'Etat de Kaduna dans le nord-ouest du Nigeria, un groupe d'hommes armés exigent une rançon...

Est de la RDC : l’Unicef appelle à protéger les enfants

Alors que les combats font rage près de Saké, dans l’est de la RDC, l’Unicef a, dans un communiqué, appelé les parties impliquées dans...

Au Sénégal, l’Université Assane-Seck fermée après la mort d’un étudiant dans une manifestation

Les activités à l’Université Assane-Seck, située à Ziguinchor, sud du Sénégal, ont été suspendues après la mort d’un étudiant dans une manifestation contre le...

Cameroun: le personnel d’appui de l’Université de Maroua en grève 

La situation à l'Université de Maroua à l'extrême nord du Cameroun est préoccupante. Et pour cause, le personnel d'appui de cet Alma mater est...