Rentrée parlementaire: «Joseph Kabila a envoyé un message fort» (Mwayila Tshiyembe)

Après la rentrée parlementaire du mardi 15 septembre dernier, Mwayila Tshiyembe, professeur de sciences politiques et analyste politique, revient sur le sens de la présence de Joseph Kabila, président honoraire et sénateur à vie. Sa présence a été largement commentée dans la presse.

 

SahutiAfrica: Comment peut-on analyser la présence du président honoraire Joseph Kabila à la rentrée parlementaire?

Professeur Mwayila Tshiyembe: Le fait pour lui de venir dans le cénacle pour assister lui-même à la rentrée parlementaire, c’est une bonne chose. Joseph Kabila a envoyé un message fort. Parce que contrairement à ce que les gens pensent, on lui prête des intentions, des agendas politiques cachés, notamment de vouloir faire un coup à son prédécesseur. Sa présence vient couper court à tout cela. S’il se soumet à la Constitution et reprend sa place au Sénat, on ne peut que le féliciter en espérant, naturellement que cet esprit qu’il manifeste est conforme à l’esprit des institutions.

Lire aussi :  RDC: Les Evêques en mission des bons offices?

SA: Quel rôle peut-il joué dans cet environnement où il y a souvent des tensions entre FCC-CACH, membres de la coalition au pouvoir?

Professeur Mwayila Tshiyembe: Il a un rôle important à jouer auprès de ses troupes. S’il joue son rôle de gardien du temple, on ne peut que le féliciter et espérer que les remous qui opposent la majorité FCC-Cach pourront, peut-être, cesser demain et ouvrir le champs à des débats réels sur le pays.

Pour l’instant, on ne sait pas ce que demain nous donnera, surtout si le FCC et CACH continuent à se tirer dessus.

En venant à l’inauguration de la session parlementaire de septembre, le sénateur Joseph Kabila a voulu visiblement siffler la fin de la recréation parmi les membres de son camp et montrer à tout le monde que quand on a les institutions, il faut les respecter et se mettre au service des Congolais.

Les plus lus

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

En RDC, qu’en est-il du seuil de représentativité féminine dans le gouvernement Suminwa ?

Dévoilé plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, comprend 54...

RDC/Élim-Mondial 2026 : début de stage des Léopards à Rabat

Ce mercredi 29 mai, les Léopards de la RDC entament leur stage à Rabat au Maroc pour les préparatifs de la 3ᵉ et 4e  des...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

RDC/Linafoot : Mazembe sacré champion

Grâce à sa victoire à domicile face au FC les Aigles du Congo ce mercredi (3-1), le TP Mazembe remporte le championnat congolais pour...

Sur le même thème

Burkina Faso : enlèvement du lieutenant-colonel Zoungrana poursuivi pour «tentative de déstabilisation»

Au Burkina Faso, le lieutenant-colonel burkinabè Emmanuel Zoungrana, poursuivi pour des faits présumés de « tentative de déstabilisation » et remis en liberté provisoire mardi, a...

Sénégal : le président Bassirou Diomaye Faye attendu au Mali et au Burkina Faso

Le président Bassirou Diomaye Faye doit se rendre au Mali au Burkina Faso pour une visite officielle ce jeudi 30 mai, selon la présidence...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

Libye : Mohamed Oun reprend ses travaux après deux mois de suspension

Suspendu temporairement, Mohamed Oun, ministre du Pétrole et du Gaz du gouvernement d'unité nationale de Tripoli, a repris ses fonctions après deux mois de...