Rwanda : Diane Rwigara annonce sa candidature à la présidentielle

L’opposante Diane Rwigara, vive critique du président Paul Kagame, a annoncé mercredi qu’elle allait se présenter à la présidentielle du 15 juillet au Rwanda, lors de laquelle le chef de l’Etat sortant briguera un quatrième mandat.

 

« Un nouveau chapitre pour le Rwanda commence maintenant. Ensemble, nous ferons l’histoire ! Rejoignez-moi alors que je me présente à la présidence », at-elle écrit sur X, avec le hashtag #Twagiye (« allons-y » en kinyarwanda).

 

Âgée de 42 ans, Diane Rwigara est la quatrième candidate déclarée pour ce scrutin, avec Paul Kagame, l’homme fort du pays depuis la fin du génocide en 1994 et président depuis 2000, Frank Habineza, député et chef du Parti démocratique vert, formation d’opposition autorisée par le pouvoir, et Philippe Mpayima, candidat indépendant.

 

La figure de l’opposition Victoire Ingabire, qui avait annoncé son intention de se présenter, ne le pourra pas après qu’un tribunal a rejeté en mars sa demande de restauration de ses droits civiques, dont elle avait été déchue après une condamnation en 2013, notamment pour « minimisation du génocide de 1994 ».

Lire aussi :  Le Rwanda va se lancer dans la production de cannabis médical

 

Selon le calendrier électoral officiel, les candidats à la présidentielle et aux législatives du 15 juillet doivent déposer leurs dossiers entre les 17 et 30 mai. La liste définitive des candidats sera annoncée le 14 juin.

 

Diane Rwigara avait voulu se présenter à la présidentielle d’août 2017, mais son dossier de candidature avait été rejeté par la commission électorale en raison de fausses hypothèses. Cette décision avait été relayée par des gouvernements occidentaux et des groupes de défense des droits de l’Homme.

 

Arrêtée et jugée pour falsification de documents mais aussi, avec sa mère et sa sœur, pour « incitation à l’insurrection », elle avait été acquittée en 2018 de ces accusations, « infondées » selon le tribunal. Diane Rwigara est la fille d’Assinapol Rwigara, un important entrepreneur rwandais qui avait fait fortune dans l’industrie et l’immobilier.

Lire aussi :  En Égypte, la présidentielle est fixée en décembre prochain

 

Dans les années 1990, il avait largement financé le Front patriotique rwandais (FPR) de Paul Kagame avant que celui-ci ne renverse le pouvoir extrémiste hutu en juillet 1994, mettant fin au génocide.

 

Diane Rwigara a pris ses distances avec le FPR après le décès de son père en février 2015 dans un accident de la route, selon la police. Elle avait contesté cette version et déclaré un « assassinat ».

 

Crédité du développement spectaculaire du Rwanda, exsangue au sortir du génocide, Paul Kagame est régulièrement accusé de bafouer la liberté d’expression et de réprimer toute opposition.

 

Elu président par le Parlement en avril 2000, il a obtenu plus de 90% des voix aux présidentielles qui se sont tenues depuis au suffrage universel en 2003, 2010 et 2017.

 

AFP/Sahutiafrica

Les plus lus

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

En RDC, qu’en est-il du seuil de représentativité féminine dans le gouvernement Suminwa ?

Dévoilé plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, comprend 54...

RDC/Linafoot : Mazembe sacré champion

Grâce à sa victoire à domicile face au FC les Aigles du Congo ce mercredi (3-1), le TP Mazembe remporte le championnat congolais pour...

RDC/Élim-Mondial 2026 : début de stage des Léopards à Rabat

Ce mercredi 29 mai, les Léopards de la RDC entament leur stage à Rabat au Maroc pour les préparatifs de la 3ᵉ et 4e  des...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

Sur le même thème

Bola Tinubu change l’hymne national du Nigeria

Au Nigeria, le président Bola Tinubu a signé un projet de loi rétablissant l'hymne national composé par un expatrié britannique et adopté à l'indépendance,...

Burkina Faso : enlèvement du lieutenant-colonel Zoungrana poursuivi pour «tentative de déstabilisation»

Au Burkina Faso, le lieutenant-colonel burkinabè Emmanuel Zoungrana, poursuivi pour des faits présumés de « tentative de déstabilisation » et remis en liberté provisoire mardi, a...

Sénégal : le président Bassirou Diomaye Faye attendu au Mali et au Burkina Faso

Le président Bassirou Diomaye Faye doit se rendre au Mali au Burkina Faso pour une visite officielle ce jeudi 30 mai, selon la présidence...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...