Rwanda: Seif Bamporiki abattu en exil en Afrique du Sud

Lire aussi

Kenya: Hausse du nombre d’éléphants grâce à la lutte contre le braconnage

Le braconnage des éléphants est en baisse au Kenya. En 2020, 11 éléphants ont été tués par les braconniers...

Tchad: «Pour nous, le système Déby prend fin ce soir» (Succès Masra)

Idriss Déby doit partir. C'est en fait la motivation des actions que mène l'opposition tchadienne. Elle a appelé au...

Bénin: Patrice Talon s’est-il renié?

En 2016, alors qu’il venait d’être élu président du Bénin, Patrice Talon s’était engagé à ne faire qu’un seul...

Seif Bamporiki, coordinateur des activités du Congrès National Rwandais (RNC), un parti rwandais de l’opposition, a été abattu, dimanche 21 février, au Cap en Afrique du Sud par des hommes armés, non autrement identifiés. Le RNC parle d’un assassinat, alors que les sources officielles affirment que le motif de ce meurtre n’est pas clairement établi.

“Lorsqu’il a été abattu, Bamporiki était en compagnie de son collègue dans une boutique de prêteur sur gages. Ils attendaient un client, parti chercher de l’argent pour payer le lit qu’ils lui livraient, quand sont arrivés deux hommes armés”, a déclaré Etienne Mutabazi, porte-parole du RNC à l’AFP.

“Dans le cas de M. Bamporiki, l’homme qui l’a ostensiblement attiré à mort, l’avait appelé régulièrement pendant une semaine, insistant sur le fait qu’il voulait acheter un lit dans son magasin”, a-t-il indiqué.

D’après Etienne Mutabazi, le mode opératoire rappelle les précédentes attaques à caractère politique visant des opposants rwandais parmi lesquels, Patrick Karegeya, retrouvé mort étranglé dans une chambre d’hôtel en janvier 2014.

“Le meurtre a été exécuté avec pour modus operandi d’attirer la victime dans un milieu risqué et dangereux pour l’assassiner”, a-t-il déclaré à l’AFP.

La police sud-africaine a indiqué par ailleurs qu’il ne s’agit pas d’un meurtre politique. En décembre 2019, deux rwandais étaient poursuivis par la justice sud-africaine. Ils étaient accusés d’avoir participé au meurtre de Patrick Karegeya. La justice avait établi des liens étroits entre eux et le régime de Kigali.

Trésor Mutombo

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -

Latest News

Kenya: Hausse du nombre d’éléphants grâce à la lutte contre le braconnage

Le braconnage des éléphants est en baisse au Kenya. En 2020, 11 éléphants ont été tués par les braconniers...
- Advertisement -

Autres articles

- Advertisement -