SOCODA…la société de coopérants…des coopérants des Arts…SOciété ya COp ya DezA (Carnet de Christian Gombo)

…1000000 d’années après l’existence de la SOCODA, les arts au pays sont d’une qualité à vous couper le souffle, partout les musiciens, les écrivains, les peintres, les sculpteurs, les danseurs, les artistes visuels de tout bord, les slameurs, bref tous ceux qui génèrent un droit d’auteur vivent mieux au moins une fois dans leur vie, parce qu’ils doivent d’abord mourir pour jouir et se réjouir dans la mort à cause des funérailles mille étoiles que l’Etat sait leur offrir, les artistes ont une vie désordonnée, d’où il faut les enrichir quand ils meurent, là au moins, on est sûr qu’ils ne vont pas gaspiller cet argent sinon tout sera misère…

SOCODA…la société de coopérants…des coopérants des Arts…SOciété ya COp ya DezAr!

…100000 ans après les artistes se retrouvent partout dans le pays, chacun mange véritablement chaque jour qui passe à sa fin pendant que nos dirigeants politiques via surtout la SOCODA parce qu’ils ne sont pas tout seul attendent notre mort pour nous enterrer dignement, car ils savent qu’il y a une vie après la mort, alors les artistes doivent mourir recouvert d’or, par les arts, ils vont refroidir la chaleur de l’enfer à plus d’un, et toujours tant qu’ils seront vivant, congolité oblige, ce sera « article 15 » comme tout le monde…

Lire aussi :  CHAN Algérie 2022 : le groupe B en suspens

SOCODA…la société de coopérants…des coopérants des Arts…SOciété ya COp ya DezAr!

…10000 ans après que des pingpongs judiciaires pour prendre en otage toute une structure censée être le toit devant protégé les artistes de tout type d’orage, alors que le vent de la révolution de la modernité est passé dans un silence kabilien, aujourd’hui la vie chante partout « Le peuple d’abord » et les artistes ne sont-ils pas aussi dans le peuple ? Pendant que partout l’art avance aux frais de l’Etat, les artistes sont des enfants pauvres à qui on demande de mourir misérablement pour des honneurs officiels, voilà pourquoi beaucoup d’entre nous tombent et retombent…

Lire aussi :  RDC/Ituri : les quatre derniers émissaires de Kinshasa otages d’un groupe armés sont libres

SOCODA…la société de coopérants…des coopérants des Arts…SOciété ya COp ya DezAr!

…des artistes meurent, d’autres vont mourir et toujours comme partout dans le pays, la SOCODA ou du moins ses gestionnaires auront l’audace d’être fiers pour le grand travail qu’ils abattent… un jour viendra… un jour viendra seulement…en attendant, j’ai vérifié il n’y a pas de SOCODA au paradis ou en enfer, vie nionso yangoyo…vive le dezar !

Christian Gombo, Ecrivain

Les plus lus

Mouelle Kombi-Samuel Eto’o, un bras de fer qui secoue le football camerounais

Au Cameroun, la Fecafoot et le ministère des Sports se livrent à un bras de fer avec des rebondissements depuis la nomination de Marc...

Côte d’Ivoire/Elim-Mondial 2026 : Emerse Faé dévoile sa liste avec plusieurs absents

Jeudi 23 mai, Emerse Faé, sélectionneur des Éléphants de la Côte d’Ivoire, a dévoilé la liste des joueurs sélectionnés pour affronter le Gabon et...

Sénégal/Élim-Mondial 2026 : Aliou Cissé dévoile sa liste pour les deux prochaines journées

Pour le choc face à la RDC et à la Mauritanie, Aliou Cissé, sélectionneur des Lions de la Teranga du Sénégal, a dévoilé sa...

RDC : Vital Kamerhe, le grand retour au perchoir de l’Assemblée nationale

Sans surprise, Vital Kamerhe, proche du président Tshisekedi, a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée nationale dans la soirée de mercredi 22...

Gabon : l’école reprend avec la gratuité de la scolarité

Au Gabon, les élèves ont repris le chemin de l’école ce lundi 18 septembre après les grandes vacances. Cette rentrée est marquée par la...

Sur le même thème

Carnet de Christian Gombo : l’armée recrute des jeunes filles de 18 à 25 ans (Jeune fille,...

Et bien sûr ne sont pas concernées par cette charité de l’Etat : les filles de tous les premiers ministres (actuels comme honoraires), les...

Littérature : «Sociologie du journalisme des problèmes publics à la croisée des discours», immersion dans la...

« Sociologie du journalisme des problèmes publics à la croisée des discours ». C’est le titre du livre co-écrit et présenté par le professeur...

Break news : Interview avec Monsieur Le Sage (Carnet de Christian Gombo)

-Bonjour Monsieur Le Sage ! -Mes salutations fraternelles en votre endroit et surtout toutes les plaies de l’amour sur votre esprit … -Merci Monsieur Le Sage....

RDC : face à la chaleur, le gouvernement recommande à la population d’éviter de s’énerver…(Carnet de...

Parce qu’au pays tout va bien. Notre économie a atteint le plein-emploi. Conséquences comme tout le monde en RDC en âge de travailler, travaille...

La RDC en mode «paiement en urgence» (Carnet de Christian Gombo)

Parce que le peuple est riche. Trop riche. Le peuple est tellement riche que les élus si pas nos élus qui vont dormir dans...