Tanzanie : arraché à sa mère par des signes, un bébé meurt

Lire aussi

Un bébé d’un mois a été tué après être arraché à sa mère par un groupe de singes, alors qu’il était allaité dans le village de Mwamgongo à Kigoma, dans le nord-est de la Tanzanie. C’est ce qu’a rapporté la police tanzanienne lundi 20 juin.  

Le village avoisine le parc national de Gombe. « Les singes ont envahi sa maison. Ils ont saisi le petit garçon et ont tenté de s’enfuir avec lui. Elle a crié à l’aide et les villageois se sont précipités chez elle pour l’aider à récupérer son enfant de la troupe de singes », a dit James Manyama, commandant de la police régionale de Kigoma, à un média local. 

Il souligne que les villageois ont tenté de sauver le bébé et ont finalement dû recourir à la force pour le récupérer. « Il a été blessé à la tête et au cou. Le bébé a ensuite été transporté d’urgence dans un hôpital voisin. Mais il est décédé pendant qu’il recevait des soins », a-t-il ajouté. 

La police tanzanienne appelle les citoyens à continuer d’être vigilants contre les singes qui traversent le parc national. 

En Tanzanie, des incidents d’animaux sauvages plus gros, tels que des éléphants, empiétant sur les terres des villages proches des parcs nationaux et entraînant des décès sont connus. 

Ali Maliki 

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Nigeria : près de 300 détenus portés disparus après l’attaque d’une prison à Abuja

Au moins trois cents prisonniers sont portés disparus après l’attaque des hommes armés non identifiés du centre de détention...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img