Tchad : la manifestation du mouvement Wakit Tamma dispersée à coups de gaz lacrymogène

Lire aussi

Une manifestation du mouvement Wakit Tamma contre le Conseil militaire de transition a été dispersée à coups de gaz lacrymogène à N’Djamena, capitale du Tchad, ce samedi 08 mai. Les manifestants exigent un retour à l’ordre constitutionnel. Des sources locales confient qu’il y a des blessés. Les militaires ont tiré à balles réelles et arrêté d’autres manifestants.

Une forte présence de forces de l’ordre dans les rues de N’Djamena. «Je vois des véhicules de la police en train de patrouiller dans la ville», a affirmé une autre source. Une tentative de rassemblement sur la place First Africa dans le 6e arrondissement de N’Djamena dispersée à coups de gaz lacrymogène. Selon le site tchadien Alwihdainfo.com, un jeune clandoman a été blessé par balle au quartier Moursal lorsqu’un policier a tiré sur les manifestants. Des manifestants ont brûlé des drapeaux français, dans le 5e arrondissement au nord de N’Djamena, rapporte l’AFP. Ils accusent la France de soutenir la junte militaire au pouvoir.

La veille, les autorités militaires ont interdit les rassemblements de Wakit Tamma. Le 27 avril dernier, plusieurs personnes sont mortes dans une manifestation de l’opposition contre la junte militaire. Plus de 600 arrestations ont été enregistrées. Les autorités ont avancé un bilan de six morts. Selon la société civile tchadienne, neuf personnes sont mortes.

Trésor Mutombo

 

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC/Football : vers une fin de championnat national au scénario répété ?

Manque d’infrastructures à niveau, insécurité dans les installations sportives, problème de flux aérien, manque de moyens… La Ligue nationale...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img