Burkinafaso: Les « subtils » appels de pied du président Kaboré à l’opposition

«Dans une élection, il y a un vainqueur et des gens qui ont perdu. Mais cela ne doit pas nous détourner du fait que nous sommes tous des Burkinabè aspirant à construire ensemble un Burkina Faso meilleur pour l’ensemble des populations», a déclaré le président Roch Marc Christian Kaboré, jeudi 26 novembre lors de son discours après l’annonce de sa victoire. Un discours rassembleur.

Le nouveau président réélu au Burkina Faso, promet une «concertation permanente » et « d’être le président de tous les Burkinabè, sans exception».

En plus d’être un pays pauvre, depuis 2015, le Burkina Faso connait des attaques djihadistes récurrentes qui ont fait au moins 1.200 morts et plus d’un million de déplacés internes. Des pans entiers du territoire national échappent donc au contrôle de l’Etat.

Lire aussi :  Burkina Faso : Ouagadougou annonce une éventuelle coopération militaire avec Moscou

Le président Kaboré a promis plus de résultats dans sa lutte contre le terrorisme et les groupes djihadistes. Pour lutter contre les attaques récurrentes des djihadistes, Roch Marc Christian Kaboré avait constitué des Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP), des civils participant à cette lutte. La création de ces groupes d’auto-défense devait aider les forces de sécurité.

Les résultats des législatives qui se sont également tenues dimanche, sont aussi importants. Ils vont déterminer la configuration de l’Assemblée nationale. Et pour faire appliquer sa politique lors de son second mandat, le président Kaboré veille à obtenir une majorité absolue à l’Assemblée Nationale.

Lire aussi :  Burkina Faso : que s’est-il passé à Karma ?

Inès Kayakumba

Les plus lus

Afrique du Sud : l’inflation ralentit en mars, une première depuis le début de l’année

L'inflation a ralenti, en diminuant de 0,3 point pour atteindre 5,3 % pour la première fois depuis de l’année en Afrique du Sud.   D’après l'agence...

RDC : Moussa Mondo écope de 20 ans de prison ferme

Accusé de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et imam du Conseil chiite...

Libye : l’Envoyé de l’Onu démissionne de son poste

Nommé en septembre 2022, Abdoulaye Bathily, Envoyé des Nations unies en Libye, a démissionné de son poste mardi 16 avril.   Il justifie sa décision par...

Guinée/Football : Werder Brême suspend Naby Keïta jusqu’à la fin de la saison

Naby Keïta, international guinéen, est suspendu par Werder Brême, son club, jusqu’à la fin de la saison sportive pour indiscipline, a annoncé le club...

RDC : Moussa Mondo dans le dur

Soupçonné de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et Imam du Conseil chiite...

Sur le même thème

Vers une baisse à 35% de la masse salariale au Kenya ?

Au Kenya, le gouvernement prévoit de réduire la masse salariale de 43% actuellement à 34% d’ici à l’année 2028.   « Il est impératif de mettre...

Libye : l’Envoyé de l’Onu démissionne de son poste

Nommé en septembre 2022, Abdoulaye Bathily, Envoyé des Nations unies en Libye, a démissionné de son poste mardi 16 avril.   Il justifie sa décision par...

Togo : la Cédéao dépêche une mission à Lomé

Une délégation de la Communauté économique des Etats ouest-africains (Cédéao) séjourne à Lomé, capitale du Togo, où la tension monte depuis l'adoption d'une nouvelle...

Au Nigeria, le gouvernement appelé à mettre un terme à l’accord avec Shell sur les droits...

Lundi 15 avril, Amnesty International et d'autres groupes de défense des droits ont appelé le gouvernement nigérian à mettre fin à un accord, visant...

RDC : Judith Suminwa Tuluka en consultations avant la formation du gouvernement

En RDC, Judith Suminwa Tuluka, Première ministre désignée, poursuit les consultations avec les groupements politiques de l’Union sacrée, coalition au pouvoir, alors que son...