Côte d’Ivoire: le Centre Carter et l’EISA dénoncent un scrutin non inclusif

«Le contexte politique et sécuritaire n’a pas permis d’organiser une élection présidentielle compétitive et crédible» en Côte d’Ivoire ont indiqué l’Institut électoral pour une démocratie durable en Afrique et le Centre Carter dans les conclusions préliminaires de leur mission d’observation électorale publiées lundi 2 novembre.

Pour ces observateurs internationaux, les élections du 31 octobre en Côte d’Ivoire ne répondent pas aux critères d’une élection crédible et inclusive.

«Le processus électoral a exclu un grand nombre de forces politiques ivoiriennes et a été boycotté par une partie de la population dans un environnement sécuritaire volatile. Plusieurs candidats n’ont pas participé à l’élection et une part importante de la population n’a pas participé à ce scrutin. Ces problèmes menacent l’acceptation des résultats par la population et la cohésion du pays. La mission exprime de sérieuses inquiétudes sur les restrictions des libertés publiques, de la liberté d’expression et du droit des citoyens d’élire et d’être élu», précise le communiqué de presse de la Mission internationale d’observation électorale.

Lire aussi :  Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara-Affi N’guessan, tête-à-tête de la réconciliation

Suite à ces constats, «la mission exprime de sérieuses inquiétudes sur les restrictions des libertés publiques, de la liberté d’expression et du droit des citoyens d’élire et d’être élu. Ces restrictions vont à l’encontre des engagements régionaux et internationaux auxquels la Côte d’Ivoire a souscrit en matière d’élections. Cette situation menace les avancées démocratiques consolidées par ce pays depuis une décennie. De plus, ces problèmes pourraient accroître les risques de conflits et de violences et ainsi qu’occasionner un recul démocratique qui pourrait s’étendre au-delà des frontières du pays ».

L’Institut électoral pour une démocratie durable en Afrique, le Centre Carter et la communauté internationale appellent «le Président Ouattara et les dirigeants de l’opposition à résoudre leurs différends politiques et électoraux par un dialogue inclusif».

Lire aussi :  La candidature de Ouattara, sujet de discussion avec Macron?

Alimasi Kambale

Les plus lus

Afrique du Sud : l’inflation ralentit en mars, une première depuis le début de l’année

L'inflation a ralenti, en diminuant de 0,3 point pour atteindre 5,3 % pour la première fois depuis de l’année en Afrique du Sud.   D’après l'agence...

RDC : Moussa Mondo écope de 20 ans de prison ferme

Accusé de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et imam du Conseil chiite...

Libye : l’Envoyé de l’Onu démissionne de son poste

Nommé en septembre 2022, Abdoulaye Bathily, Envoyé des Nations unies en Libye, a démissionné de son poste mardi 16 avril.   Il justifie sa décision par...

Guinée/Football : Werder Brême suspend Naby Keïta jusqu’à la fin de la saison

Naby Keïta, international guinéen, est suspendu par Werder Brême, son club, jusqu’à la fin de la saison sportive pour indiscipline, a annoncé le club...

RDC : Moussa Mondo dans le dur

Soupçonné de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et Imam du Conseil chiite...

Sur le même thème

Vers une baisse à 35% de la masse salariale au Kenya ?

Au Kenya, le gouvernement prévoit de réduire la masse salariale de 43% actuellement à 34% d’ici à l’année 2028.   « Il est impératif de mettre...

Libye : l’Envoyé de l’Onu démissionne de son poste

Nommé en septembre 2022, Abdoulaye Bathily, Envoyé des Nations unies en Libye, a démissionné de son poste mardi 16 avril.   Il justifie sa décision par...

Togo : la Cédéao dépêche une mission à Lomé

Une délégation de la Communauté économique des Etats ouest-africains (Cédéao) séjourne à Lomé, capitale du Togo, où la tension monte depuis l'adoption d'une nouvelle...

Au Nigeria, le gouvernement appelé à mettre un terme à l’accord avec Shell sur les droits...

Lundi 15 avril, Amnesty International et d'autres groupes de défense des droits ont appelé le gouvernement nigérian à mettre fin à un accord, visant...

RDC : Judith Suminwa Tuluka en consultations avant la formation du gouvernement

En RDC, Judith Suminwa Tuluka, Première ministre désignée, poursuit les consultations avec les groupements politiques de l’Union sacrée, coalition au pouvoir, alors que son...