Est de la RDC : le déploiement de la force de la SADC agace-t-il Kigali ?

S’adressant à Moussa Faki Mahamat, président de la commission de l’Union africaine (UA), le Rwanda s’oppose à la mission de la Communauté de développement de l’Afrique australe dans l’est de la RDC (SAMIRDC).

 

Pourquoi ? Kigali accuse la force de la SADC de bénéficier des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), accusés de génocide au Rwanda en 1994 et des mercenaires européens. Si la résurgence de la rébellion du M23 a brouillé les relations entre Kinshasa et Kigali, le Rwanda a toujours vu l’ombre de l’armée congolaise derrière les rebelles FDLR.

 

Le déploiement, en décembre dernier, de la force de la SADC avec un mandat offensif est mal perçu à Kigali, où l’on ne veut pas que cette mission remplace un processus politique pour résoudre la crise dans la partie orientale de la RDC. Au moins deux soldats sud-africains ont été tués dans des tirs de mortier le 15 février dernier. Le gouvernement rwandais y voit une volonté de solution militaire en contradiction avec les initiatives de paix régionales.

Lire aussi :  Flambée des cas de rougeole dans l’est de la RDC

 

« La SAMIRDC, en tant que force offensive en coalition avec ces éléments, ne peut se substituer à un processus politique bloqué par le gouvernement de la RDC. Par conséquent, l’Union africaine est exhortée à ne pas autoriser ou financer la SAMIRDC », a déclaré Vincent Butare, chef de la diplomatie rwandaise, dans un communiqué.

 

A quand une solution ? Jusque-là, les pourparlers entre la RDC et le Rwanda piétinent. Mais, le président Joao Lourenço, médiateur désigné de la crise par l’UA, tente d’obtenir un dialogue direct entre le président Tshisekedi et son homologue rwandais, Paul Kagame. Si le Congolais est d’accord, il pose ses conditions à une telle rencontre. Lesquelles ? Il s’agit d’un « retrait immédiat des troupes rwandaises du territoire congolais, la cessation des hostilités et le cantonnement des rebelles du M23 ».

Lire aussi :  L’armée rwandaise a-t-elle utilisé un missile sol-air dans l’est de la RDC ?

 

Entre-temps, les combats se poursuivent entre l’armée congolaise et les rebelles du M23 dans le territoire de Rutshuru. Lundi 4 mars, des sources locales ont fait état de combats sur plusieurs axes à Bwito dans le territoire de Rutshuru. Dans la foulée, l’Union européenne, très critiquée à Kinshasa après la signature d’un accord sur le développement de chaînes de valeur durables et résilientes pour les matières premières, a dit être préoccupée par l’usage des missiles sol-aérien.

 

Pour l’UE, il n’y a pas de solution militaire à cette crise. Washington fait pression pour obtenir une désescalade. Kinshasa et Kigali continuent de camper sur leurs positions. Faut-il craindre les risques d’une situation explosive dans la région ? Pour l’heure, les deux camps restent ouverts à une résolution pacifique de cette crise.

 

Trésor Mutombo

Les plus lus

Football/CAF-C1 : Al Ahly-Espérance de Tunis à guichets fermés

La Finale retour de la ligue africaine des champions de la Caf entre Al Ahly d'Égypte et l'Espérance Sportive de Tunis, prévue au Caire,...

RDC : appel à la libération d’une militante pro-démocratie et de ses collègues

En RDC, des militants pro-démocratie et des opposants exigent la libération de l’activiste Gloria Sengha Panda, coordonnatrice du mouvement Vigilance Citoyenne (Vici) et de...

Sénégal/Élim-Mondial 2026 : Aliou Cissé dévoile sa liste pour les deux prochaines journées

Pour le choc face à la RDC et à la Mauritanie, Aliou Cissé, sélectionneur des Lions de la Teranga du Sénégal, a dévoilé sa...

Burkina Faso : début d’assises nationales pour décider de la suite de la transition

Ce samedi 25 mai, des assises nationales de deux jours ont débuté au Burkina Faso, pays dirigé par un régime militaire depuis 2022, pour...

Elections en RDC : quel rôle joue le conseiller communal ?

Ce mercredi 20 décembre, les Congolais sont appelés à élire un chef de l’Etat, des députés nationaux et provinciaux ainsi que les conseillers communaux...

Sur le même thème

Afrique du Sud : dernier meeting de l’ANC dans un contexte incertain

L'ANC, au pouvoir en Afrique du Sud depuis trente ans mais fragilisé en amont des législatives mercredi, a tenté de rallier samedi les indécis,...

RDC : appel à la libération d’une militante pro-démocratie et de ses collègues

En RDC, des militants pro-démocratie et des opposants exigent la libération de l’activiste Gloria Sengha Panda, coordonnatrice du mouvement Vigilance Citoyenne (Vici) et de...

Burkina Faso : début d’assises nationales pour décider de la suite de la transition

Ce samedi 25 mai, des assises nationales de deux jours ont débuté au Burkina Faso, pays dirigé par un régime militaire depuis 2022, pour...

Les problèmes de migration et d’infrastructures alimentent la désinformation des sondages en Afrique du Sud

Les propagandistes et les escrocs exploitent la xénophobie et la colère suscitée par les infrastructures défaillantes pour déclencher une vague de désinformation à l'approche...

Tchad : Allamaye Halina, Premier ministre désigné

Au Tchad, l’ambassadeur Allamaye Halina a été nommé Premier ministre jeudi 23 mai, quelques heures après la cérémonie d’investiture du président Mahamat Idriss Déby.   Cette...