Guerre à Gaza : le chef de Hamas au Caire pour la poursuite des pourparlers

Ce mardi 20 février, Ismail Haniyeh, chef du Hamas, est arrivé au Caire pour des discussions avec des responsables égyptiens, alors que les médiateurs ont exprimé des doutes quant à la possibilité d’une nouvelle trêve avec Israël.

 

La délégation, dirigée par le chef du bureau politique du Hamas basé au Qatar, examinera la situation politique et sur le terrain ainsi que les efforts visant à mettre fin à l’agression et à soulager les citoyens palestiniens.

 

Malgré une série de réunions entre les négociateurs israéliens et du Hamas la semaine dernière, les médiateurs égyptiens, qatariens et américains n’ont pas réalisé de progrès significatifs pour mettre fin aux combats qui durent depuis plus de quatre mois.

Lire aussi :  L’Égypte veut ralentir le taux de natalité

 

Le premier ministre qatari Mohammed bin Abdulrahman Al-Thani a exprimé des doutes sur l’évolution récente des pourparlers lors de la conférence sur la sécurité de Munich, déclarant que la situation n’était pas très prometteuse.

 

Le Hamas a renouvelé ses exigences, notamment un cessez-le-feu, le retrait israélien de Gaza, la levée du blocus israélien et un abri sûr pour les civils palestiniens déplacés. Des demandes qualifiées de « délirantes » par le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou.

 

Israël a promis de détruire le Hamas en réponse à l’attaque sans précédent du 7 octobre, ayant causé la mort de 1 160 personnes, principalement des civils. En représailles, l’offensive israélienne a tué 29 195 personnes à Gaza, majoritairement des femmes et des enfants, selon le ministère de la Santé du territoire contrôlé par le Hamas.

Lire aussi :  Guerre Israël-Hamas : le joueur Youcef Atal suspendu

 

Ben Tshokuta

Les plus lus

La Russie envoie des instructeurs militaires et un système de défense aérienne au Niger

Après avoir tourné le dos à Paris et à Washington, Niamey mise sur sa coopération avec Moscou qui l’a envoyé des instructeurs militaires et...

RDC : «Semaine de la science et des technologies», pour la promotion de la culture scientifique...

Discours, conférences, expositions... La 11ᵉ édition de la Semaine de la science et des technologies s'est clôturée mercredi 10 avril, à Kinshasa, capitale congolaise.   Il...

RDC/Linafoot : «…même dans la difficulté, nous arrivons à faire la différence» (Lamine N’Diaye)

Après la victoire du TP Mazembe face au FC Les Aigles mercredi 10 avril (0-3), Lamine N'Diaye, entraîneur de Mazembe, a salué la performance...

En Afrique, près de 55 millions de personnes en insécurité alimentaire

Près de 55 millions de personnes souffrent de la faim en Afrique de l'ouest et centrale, ont annoncé les agences humanitaires de l'ONU ce...

Volcan Nyiragongo: Goma ville résiliente se relèvera de cette éruption comme en 2002

« Goma, chef-lieu, capitale du Nord-Kivu, est pour l’est du Congo un gift », annonce d’entrée Yekima de BelArt, artiste musicien congolais, dans son...

Sur le même thème

Au Mali, l’Union africaine appelle la junte à fournir une «feuille de route» pour post-coup d’Etat...

Ce samedi 13 avril, l’Union africaine a exhorté les autorités maliennes à fournir une « feuille de route » pour la transition post-coup d’Etat.   Pour l’UA, cette...

En Afrique du Sud, la commission électorale demande la conformation de l’éligibilité de Jacob Zuma

Le feuilleton autour de l'éligibilité de l'ancien président sud-africain Jacob Zuma aux législatives du 29 mai à encore rebondi vendredi avec la décision de...

La Russie envoie des instructeurs militaires et un système de défense aérienne au Niger

Après avoir tourné le dos à Paris et à Washington, Niamey mise sur sa coopération avec Moscou qui l’a envoyé des instructeurs militaires et...

RDC : le gouvernement de Judith Suminwa toujours attendu

En RDC, où le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, se fait attendre, les consultations se poursuivent au sein de l’Union sacrée, coalition...

Au Mali, la junte suspend les activités des partis politiques

Mercredi 11 avril, les autorités maliennes ont suspendu, jusqu’à nouvel ordre, les activités de partis et associations politiques. Pourquoi ? Le colonel Abdoulaye Maïga, porte-parole du...