Guerre de généraux : les armes vont-elles enfin se taire au Soudan ? 

Au Soudan, où les camps du général Al-Burhane et Hemedti s’affrontent, le médiateur saoudien a annoncé que les belligérants ont accepté une nouvelle trêve de 24 heures. 

D’après Riyad, le cessez-le-feu doit « s’appliquer dans tout le pays à partir de samedi 10 juin à 04 h 00 GMT ». Il assure que « les parties se sont engagées à cesser les violences pendant la durée de la trêve et à permettre l’arrivée de l’aide humanitaire ».

Le médiateur saoudien est clair. « Si les parties ne respectent pas le cessez-le-feu de 24 heures, les médiateurs devront envisager d’ajourner les discussions de Jeddah », ont prévenu, dans le communiqué du ministère saoudien, les médiateurs saoudiens et américains qui supervisent des négociations depuis des semaines entre les deux camps à Jeddah. 

Ryad avait déclaré la semaine dernière cherché avec les Américains à « poursuivre les discussions » pour parvenir à un cessez-le-feu « effectif », même si les négociations piétinent et ont même été officiellement suspendues.

Mais l’armée a, dans un communiqué publié sur Facebook, dit « se réserver toutefois le droit de répondre à toute violation que les rebelles pourraient commettre durant cette trêve ».  

Cette trêve sera-t-elle respectée par les camps du général Al-Burhan et Hemedti ? C’est la question que tout le monde se pose. Il s’agit d’une énième trêve, après de nombreuses autres qui n’ont quasiment pas été respectées dans un conflit sanglant et meurtrier entre l’armée et les Forces paramilitaires d’intervention rapide (FSR) qui a éclaté le 15 avril dernier. 

Pour l’instant, les combats se poursuivent aux abords de l’usine Yarmouk, la plus importante complexe militaire du Soudan, à Khartoum, a rapporté l’AFP. Même si les paramilitaires avaient annoncé mercredi « une nouvelle victoire avec la prise du complexe de Yarmouk et de ses dépôts de munitions », assurant que les soldats de l’armée étaient en déroute.

Cette source renseigne que les quartiers de l’est ont été frappés vendredi par des bombardements aériens, selon des habitants qui disent entendre régulièrement le bruit sourd des canons antiaériens.

L’organisation Acled, spécialisée dans la collecte d’informations dans les zones de conflit, a déjà fait état d’au moins 1.800 morts. Selon les Nations unies, près de deux millions de personnes se sont déplacées et réfugiées. 

Entre-temps, les ONG ne cessent d’alerter sur la détérioration de la situation humanitaire dans des zones où des combats se déroulent. Il s’agit de Khartoum, la capitale, et du Darfour, situé dans l’ouest du Soudan. 

La rédaction

Les plus lus

Nigeria : près de sept morts dans l’attaque d’hommes armés dans l’Etat de Katsina

Des hommes armés, appartenant à une communauté, ont tué au moins sept personnes dans l’Etat de Katsina, dans le nord du Nigeria, dans la...

Egypte : le gouvernement plonge les coupures d’électricité quotidiennes à trois heures

En Egypte, le gouvernement a plongé les coupures d'électricité quotidiennes à trois heures dimanche et lundi, en réponse à une augmentation de la consommation...

RDC : Didier Budimbu et l’ambition de redorer l’image du stade des Martyrs

Après une visite au stade des Martyrs de la pentecôte à Kinshasa, capitale congolaise, Didier Budimbu, ministre congolais des Sports, veut « redorer son...

Football : la CAF dévoile les dates officielles de la CAN 2025

Vendredi 21 juin soir, la Confédération Africaine de Football (CAF) a, dans un communiqué, dévoilé les dates officielles de la prochaine édition de la...

Football/Elim-Mondial 2026 : Meschack Elia porte la RDC face au Togo

Buteur dans les premières minutes du match, Meschack Elia permet à la RDC de s'imposer sur le Togo ce dimanche 9 juin, en match...

Sur le même thème

Au Kenya, les manifestants maintiennent la pression à Nairobi 

Drapeaux, sifflets et vuvuzelas contre balles en caoutchouc, gaz lacrymogène et canons à eau : la police tentait mardi de disperser mardi le rassemblement...

Présidentielle au Rwanda : l’heure est à la conquête des électeurs

Au Rwanda, où le président Paul Kagame, au pouvoir depuis 24 ans et grand favori de la présidentielle, brigue un quatrième mandat, la campagne...

Au Kenya, le président William Ruto prêt à un dialogue avec la jeunesse en colère

Alors que les manifestants maintiennent la pression contre un projet de nouvelles taxes, le président William Ruto affirme être ouvert avec la jeunesse kényane...

RDC : l’opposition divisée autour de la désignation de son porte-parole ?

Alors que les tractations sont en cours pour désigner son porte-parole, l’opposition congolaise ne parle pas le même langage sur cette question. Pourquoi ?   Si Martin...

Au Malawi, Lazarus Chakwera nomme un nouveau vice-président

Au Malawi, le président Lazarus Chakwera a nommé Michael Usi comme vice-président après la mort de son prédécesseur dans un accident d'avion, a annoncé...