«Je préfère parler des projets de développement et de coopération entre la RDC et Rwanda» Vincent Karega

Vincent Karega, ambassadeur du Rwanda en RDC, a confié, à Sahutiafrica.net, mardi 29 septembre, qu’il ne préfère plus commenter les réactions suscitées à Kinshasa, suite à son tweet sur les massacres de Kasika (dans la province du Sud-Kivu). Le silence de Vincent Karega n’a pas de quoi apaiser les  mouvements citoyens congolais qui continuent de réclamer son expulsion suite à son tweet du 24 août.

Dans ce tweet sur le massacre de Kasika (au Sud-Kivu), Vincent Karega, ambassadeur du Rwanda en RDC avait écrit : « Incohérence flagrante entre image et histoire. Narratif simpliste pour des accusations graves. Accuser sans évidence s’appelle calomnie. Village sans noms, 1100 morts avec deux noms. Circonstances de crimes et identité des criminels non dévoilées. Accusation ou propagande? ».

Il répondait en fait au tweet de Benjamin Babunga W qui avait publié ce message : “CE JOUR-LÀ… 24 août 1998, massacre de Kasika (au Sud-Kivu). Des militaires rwandais tuent sans relâche plus de 1.100 personnes, brûlant des villages entiers sur un trajet de 60 Km, de Kilungutwe à Kasika. Parmi les victimes, Mwami François Mubeza et l’Abbé Stanislas Wabulakombe”. Quelques instants après l’ambassadeur Vincent Karega va effacer son message.

Lire aussi :  Martin Fayulu exige l'expulsion de l'ambassadeur du Rwanda en RDC

“Je préfère parler des projets de développement et de coopération entre la RDC et Rwanda. Des activités qui renforcent la collaboration pacifique et harmonieuse entre les deux pays” a insisté Vincent Karega à sahutiafrica, plus d’un mois après ses premiers tweets.

Lire aussi:

Action pédagogique

Pour Carbone Beni, l’un des responsables du mouvement citoyen Filimbi, le silence de l’Ambassadeur du Rwanda en RDC ne change rien à leur détermination d’obtenir son expulsion. «Nous n’avons pas de problème de rupture des relations diplomatiques entre nos deux pays, encore moins celui de la fermeture de l’ambassade. Nous voulons obtenir l’expulsion de monsieur Vincent Karega qui a tenu des propos négationnistes, révisionnistes sur les massacres des congolais dans l’Est du pays. Après avoir supprimé son tweet, s’il était avisé et souple, pourquoi n’a-t-il pas fait un autre tweet pour s’amender ou présenter des excuses tout simplement pour les propos qu’il avait tenu?» demande Carbone Beni.

Lire aussi :  Tension RDC-Rwanda : Macky Sall appelle au calme

Ce leader du mouvement citoyen Filimbi indique qu’“un mémo a été déposé auprès de la ministre congolaise des affaires étrangères pour interpeller Vincent Karega et obtenir son expulsion. Nous irons l’accompagner jusqu’à l’aéroport. Par cette action, nous aurons prêché à tout Ambassadeur et diplomate de pouvoir respecter la mémoire de tout un peuple qui continue de souffrir depuis plus de 20 ans, à cause d’une guerre venue de l’extérieur”.

Jacques Matand’

Les plus lus

Nigeria : près de sept morts dans l’attaque d’hommes armés dans l’Etat de Katsina

Des hommes armés, appartenant à une communauté, ont tué au moins sept personnes dans l’Etat de Katsina, dans le nord du Nigeria, dans la...

Egypte : le gouvernement plonge les coupures d’électricité quotidiennes à trois heures

En Egypte, le gouvernement a plongé les coupures d'électricité quotidiennes à trois heures dimanche et lundi, en réponse à une augmentation de la consommation...

RDC : Didier Budimbu et l’ambition de redorer l’image du stade des Martyrs

Après une visite au stade des Martyrs de la pentecôte à Kinshasa, capitale congolaise, Didier Budimbu, ministre congolais des Sports, veut « redorer son...

Football : la CAF dévoile les dates officielles de la CAN 2025

Vendredi 21 juin soir, la Confédération Africaine de Football (CAF) a, dans un communiqué, dévoilé les dates officielles de la prochaine édition de la...

Football/Elim-Mondial 2026 : Meschack Elia porte la RDC face au Togo

Buteur dans les premières minutes du match, Meschack Elia permet à la RDC de s'imposer sur le Togo ce dimanche 9 juin, en match...

Sur le même thème

Au Kenya, les manifestants maintiennent la pression à Nairobi 

Drapeaux, sifflets et vuvuzelas contre balles en caoutchouc, gaz lacrymogène et canons à eau : la police tentait mardi de disperser mardi le rassemblement...

Présidentielle au Rwanda : l’heure est à la conquête des électeurs

Au Rwanda, où le président Paul Kagame, au pouvoir depuis 24 ans et grand favori de la présidentielle, brigue un quatrième mandat, la campagne...

Au Kenya, le président William Ruto prêt à un dialogue avec la jeunesse en colère

Alors que les manifestants maintiennent la pression contre un projet de nouvelles taxes, le président William Ruto affirme être ouvert avec la jeunesse kényane...

RDC : l’opposition divisée autour de la désignation de son porte-parole ?

Alors que les tractations sont en cours pour désigner son porte-parole, l’opposition congolaise ne parle pas le même langage sur cette question. Pourquoi ?   Si Martin...

Au Malawi, Lazarus Chakwera nomme un nouveau vice-président

Au Malawi, le président Lazarus Chakwera a nommé Michael Usi comme vice-président après la mort de son prédécesseur dans un accident d'avion, a annoncé...