La Cédeao au chevet de la Côte d’Ivoire

Lire aussi

La tension monte sur terrain en Côte d’Ivoire à l’approche de la présidentielle prévue le 31 octobre prochain.

Entre certains candidats de l’opposition qui appellent au boycott totale, ceux qui en appellent au report de l’élection et le pouvoir qui tient à organiser les élections, le climat se tend inexorablement.

Depuis dimanche 18 octobre, une mission ministérielle de la Cédéao séjourne en Côte d’Ivoire pour rencontrer les différents acteurs politiques et tenter une médiation en amont.

L’opposition ivoirienne ne reconnaissait plus la légitimité des institutions en charge de l’organisation et de la validation du scrutin.

La question qui fâche l’opposition en Côte d’Ivoire est la candidature du président sortant Alassane Ouattara qui se présente pour un troisième mandat.

Plus de 200 militants de l’opposition étaient devant la résidence du président du PDCI, Henri Konan Bédié, pour accueillir la délégation de la Cédéao.

La délégation ministérielle de la Cedeao est conduite par Shirley Botchway, cheffe de la diplomatie ghanéenne. Elle a déjà rencontré les deux principaux opposants et candidats, Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan. Rien n’a filtré de leur réunion de plus d’une heure.

Alimasi Kambale

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Zimbabwe : les infirmières maintiennent la grève malgré une hausse de salaires des autorités

Mardi 28 juin, l'Association des infirmières du Zimbabwe a rejeté la série des stratégies économiques du ministère des Finances...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img