Mini-sommet de Goma: Les Chefs d’Etat de la sous-région veulent couper les forces négatives des sources de financement

Les Chefs d’état des 4 pays de la sous-région des Grands lacs “ont réaffirmé leur volonté de militer pour le renforcement des capacités des mécanismes existants dans la sous-région des grands lacs, afin de couper les forces négatives des sources de financement de leurs activités et de lutter conjointement contre les réseaux mafieux tant régionaux qu’internationaux qui contribuent à l’exploitation et au commerce illicite des ressources naturelles dans la sous-région des grands lacs”. C’est ce qu’a indiqué Marie Tumba Nzeza, ministre congolaise des affaires étrangères qui a lu le communiqué conjoint du mini-sommet de Goma.

Les présidents de la RDC, du Rwanda, de l’Ouganda et de l’Angola, étaient en vidéoconférence dans le cadre du mini-sommet de Goma mercredi 7 octobre.
Dans le communiqué conjoint, Marie Tumba Nzeza, ministre congolaise des affaires étrangères, précise que les quatre Chefs d’état “ont condamné l’activisme des forces négatives dans la sous-région des grands lacs”, une situation à la base de l’insécurité récurrente dans l’est de la RDC et dans la sous-région des grands lacs.

Lire aussi :  RDC : Félix Tshisekedi à la tête de la SADC

Le président Félix Tshisekedi a indiqué que «depuis plus de 25 ans, notre sous-région est l’object des cycles récurrents de violences armées qui compromettent les efforts de progrès et de développement. Ceci insécurise notre avenir collectif. C’est cette triste observation qui m’a conduit, au-delà des mécanismes existants de coopération sous-régionale, à vous convier à ce mini-sommet de plus haut niveau. L’affermissement de la confiance mutuelle au-delà de nos divergences ainsi que le renforcement de la coopération au niveau sécuritaire, sanitaire et économique, entre nos pays, sont nécessaire pour la conjugaison de nos efforts au bénéfice de la stabilisation sous-régionale».

Pour le président congolais Tshisekedi, les assises de Goma doivent permettre de “construire une nouvelle et positive dynamique contre tout ces maux qui affectent notre sous-région…” Reste donc, la mise en oeuvre des mécanismes conjoints entre les pays de la sous-région pour venir à bout des groupes armés qui déstabilisent la sous-région.

Lire aussi :  Fin des IXème jeux de la Francophonie

Jacques Matand’

Les plus lus

Nigeria : près de sept morts dans l’attaque d’hommes armés dans l’Etat de Katsina

Des hommes armés, appartenant à une communauté, ont tué au moins sept personnes dans l’Etat de Katsina, dans le nord du Nigeria, dans la...

Egypte : le gouvernement plonge les coupures d’électricité quotidiennes à trois heures

En Egypte, le gouvernement a plongé les coupures d'électricité quotidiennes à trois heures dimanche et lundi, en réponse à une augmentation de la consommation...

RDC : Didier Budimbu et l’ambition de redorer l’image du stade des Martyrs

Après une visite au stade des Martyrs de la pentecôte à Kinshasa, capitale congolaise, Didier Budimbu, ministre congolais des Sports, veut « redorer son...

Football : la CAF dévoile les dates officielles de la CAN 2025

Vendredi 21 juin soir, la Confédération Africaine de Football (CAF) a, dans un communiqué, dévoilé les dates officielles de la prochaine édition de la...

RDC/Exetat 2024 : les finalistes confiants après le premier jour

Après le lancement des épreuves de session ordinaire des examens d'État édition 2023-2024 lundi 24 juin, les finalistes du secondaire affirment être confiants.   Kinshasa, capitale...

Sur le même thème

Au Kenya, les manifestants maintiennent la pression à Nairobi 

Drapeaux, sifflets et vuvuzelas contre balles en caoutchouc, gaz lacrymogène et canons à eau : la police tentait mardi de disperser mardi le rassemblement...

Présidentielle au Rwanda : l’heure est à la conquête des électeurs

Au Rwanda, où le président Paul Kagame, au pouvoir depuis 24 ans et grand favori de la présidentielle, brigue un quatrième mandat, la campagne...

Au Kenya, le président William Ruto prêt à un dialogue avec la jeunesse en colère

Alors que les manifestants maintiennent la pression contre un projet de nouvelles taxes, le président William Ruto affirme être ouvert avec la jeunesse kényane...

RDC : l’opposition divisée autour de la désignation de son porte-parole ?

Alors que les tractations sont en cours pour désigner son porte-parole, l’opposition congolaise ne parle pas le même langage sur cette question. Pourquoi ?   Si Martin...

Au Malawi, Lazarus Chakwera nomme un nouveau vice-président

Au Malawi, le président Lazarus Chakwera a nommé Michael Usi comme vice-président après la mort de son prédécesseur dans un accident d'avion, a annoncé...