Nigeria : la justice ordonne au syndicat des professeurs d’universités d’annuler la grève

Lire aussi

Ce mercredi 21 septembre, un tribunal nigérian a ordonné au Syndicat du personnel académique des universités (Asuu) d’annuler sa grève nationale en cours. Plusieurs réunions entre le principal syndicat et le gouvernement nigérian s’étaient soldées par une impasse.

Mais hier, l’Asuu a laissé entendre que les enseignants ne peuvent être contraints de retourner dans les universités en cas d’ordonnance du Tribunal national d’arbitrage du travail. Emmanuel Osodeke, président de l’Asuu, a comparé le scénario à une ordonnance du tribunal obligeant un médecin à traiter un patient.

« Cette grève est sept mois est décrit comme symptomatique du niveau de décomposition du système universitaire. Le ministère de l’Education n’a jamais convoqué l’ASUU pour une réunion afin d’explorer les moyens de mettre fin à la grève », a-t-il dit. Il souligne que tout ce que ses membres avaient obtenu en retour était une politique provocatrice sans travail ni salaire.

En février dernier, le syndicat du personnel académique des universités publiques (Asuu) a déclenché une grève réclamant davantage des fonds pour l’enseignement supérieur, laissé à l’abandon depuis des décennies. Mais le principal syndicat se dit être prêt à mettre fin à sa grève de sept mois que si des accords concrets sont conclus avec le gouvernement nigérian.

Ali Maliki

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC/ESU : des étudiants en terminale se plaignent de la grève des professeurs

« Nous venons fraîchement de finir le stage et nous sommes rentrés à l’Ifasic pour finir les deux cours qui...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img