Pascal Affi N’Guessan et Albert Toikeusse recherchés par la justice

Lire aussi

Pascal Affi N’Guessan et Albert Toikeusse Mabri, deux leaders de l’opposition Ivoirienne sont recherchés par la justice. Il leur est reproché d’avoir participé à la mise en place d’un «Conseil national de transition», le 2 novembre.  Ce qui est en fait un gouvernement parallèle après l’annonce des résultats de la présidentielle.

Richard Adou, procureur d’Abidjan, a fait savoir à la presse ce vendredi 6 novembre que l’acte posé par Pascal Affi N’Guessan et Albert Toikeusse Mabri, est constitutif d’attentat et de complot contre l’autorité de l’État.

Déjà, quelques opposants ont été arrêtés ces derniers jours. Une vingtaine de personnes ont été arrêtées chez Henri Konan Bédié, au lendemain de l’annonce de la création du «Conseil national de transition» en Côte d’Ivoire.

Neuf ont été libérées, douze sont toujours aux arrêts, dont Maurice Kakou Guikahuéannoncé, le numéro 2 du PDCI.

Selon le procureur Richard Adou, Pascal Affi N’Guessan et Albert Toikeusse Mabri sont « en fuite et activement recherchés».

Alimasi Kambale

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Près de 22 migrants maliens meurent noyés dans un naufrage aux côtes libyennes

Mardi 5 juillet, au moins vingt-deux migrants originaires du Mali, dont trois enfants, ont péri dans un naufrage au...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img