Présidentielle 2023/RDC: Delly Sessanga rejoint Katumbi

Mise en oeuvre de la stratégie de rassemblement de l’opposition en RDC? Cela y ressemble. Les ralliements et désistement des candidats opposants pour gonfler les rangs de Moïse Katumbi se poursuivent. Après Matata Mponyo, Seth Kikuni et Franck Diongo, c’est autour de Delly Sessanga.

 

« J’ai décidé, dans un élan de sursaut et d’unité nationale, de joindre le geste à la parole, en alliant nos forces à la candidature de Moïse Katumbi,  dans le cadre du programme commun en vue de construire dans l’unité et le rassemblement une nouvelle perspective pour notre pays et notre peuple, qui en ont grandement besoin», a déclaré Delly Sessanga, candidat président du parti politique Envol, ce dimanche 3 décembre à Kinshasa. 

C’est par cette déclaration qu’il rallie donc Moïse Katumbi, candidat président numéro 3. 

Moise Katumbi (C), one of the main opponents of President Felix Tshisekedi, parades in Goma, one of the largest cities in the east of the Democratic Republic of Congo, before holding an election rally on November 23, 2023. – The DRC launched a month-long election campaign on November 19, 2023 with 23 candidates running for president amid a tense political climate and relentless fighting in the east of the country. Around 44 million registered voters, out of a population of almost 100 million, are set to elect a president on December 20. (Photo by ALEXIS HUGUET / AFP)

Dans sa déclaration, Delly Sessanga affirme que son « engagement reste total. Si je me joins à lui, c’est pour contribuer à mettre en oeuvre, dès l’investiture par une volonté claire et résolue un carnet dans le programme commun, les préoccupations, les propositions de la réformation du Congo. Et ce par une rupture des pratiques rétrogrades du régime sortant et les tragédies qui endeuillent  notre pays depuis plusieurs décennies ».

Lire aussi :  RDC : chargeurs (crieurs) de taxis-bus, un gagne-pain des ex-Kulunas

Après la première vague des ralliements à Moïse Katumbi, Delly Sessanga vient donc raffermir le bloc qui se forme dans l’opposition congolaise autour d’un candidat qui devra incarner le programme commun de l’opposition. Cela va dire que, les opposants congolais lancés dans la course à la présidentielle veulent faire un front commun contre le président Félix-Antoine Tshisekedi, candidat à sa propre succession. 

Dans cette stratégie, d’autres ralliements pourront être déterminants pour les prochaines élections et faire la différence. Ce sont ceux de Martin Fayulu, Adolphe Muzito et du Docteur Mukwege qui avait déjà indiqué ne pas se rallier à Katumbi. 

Changera-t-il d’avis dans les prochains jours? 

 

Lire aussi :  RDC : «la CENI travaille pour organiser les élections le 20 décembre » (Denis Kadima)

Alimasi Kambale

Les plus lus

Mouelle Kombi-Samuel Eto’o, un bras de fer qui secoue le football camerounais

Au Cameroun, la Fecafoot et le ministère des Sports se livrent à un bras de fer avec des rebondissements depuis la nomination de Marc...

Côte d’Ivoire/Elim-Mondial 2026 : Emerse Faé dévoile sa liste avec plusieurs absents

Jeudi 23 mai, Emerse Faé, sélectionneur des Éléphants de la Côte d’Ivoire, a dévoilé la liste des joueurs sélectionnés pour affronter le Gabon et...

Sénégal/Élim-Mondial 2026 : Aliou Cissé dévoile sa liste pour les deux prochaines journées

Pour le choc face à la RDC et à la Mauritanie, Aliou Cissé, sélectionneur des Lions de la Teranga du Sénégal, a dévoilé sa...

RDC : Vital Kamerhe, le grand retour au perchoir de l’Assemblée nationale

Sans surprise, Vital Kamerhe, proche du président Tshisekedi, a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée nationale dans la soirée de mercredi 22...

Gabon : l’école reprend avec la gratuité de la scolarité

Au Gabon, les élèves ont repris le chemin de l’école ce lundi 18 septembre après les grandes vacances. Cette rentrée est marquée par la...

Sur le même thème

Les problèmes de migration et d’infrastructures alimentent la désinformation des sondages en Afrique du Sud

Les propagandistes et les escrocs exploitent la xénophobie et la colère suscitée par les infrastructures défaillantes pour déclencher une vague de désinformation à l'approche...

Tchad : Allamaye Halina, Premier ministre désigné

Au Tchad, l’ambassadeur Allamaye Halina a été nommé Premier ministre jeudi 23 mai, quelques heures après la cérémonie d’investiture du président Mahamat Idriss Déby.   Cette...

Au Tchad, Mahamat Idriss Déby prête serment

Le général Mahamat Idriss Déby Itno, chef d'une junte militaire depuis trois ans au Tchad, prête serment jeudi en tant que président élu le...

RDC : Vital Kamerhe, le grand retour au perchoir de l’Assemblée nationale

Sans surprise, Vital Kamerhe, proche du président Tshisekedi, a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée nationale dans la soirée de mercredi 22...

Le chef de la diplomatie égyptienne en Iran pour assister aux funérailles d’Ebrahim Raisi

Sameh Choukry, ministre égyptien des Affaires étrangères, séjourne en Iran, où il doit assister aux funérailles du président Ebrahim Raisi, décédé dans un accident...