Présidentielle au Sénégal : un degré de confusion persiste sur la date précise ?

Au Sénégal, la présidentielle doit avoir lieu avant la fin du mandat du président Macky Sall, mais quand ? Si la Présidence a annoncé la date du 24 mars pour le premier tour du scrutin, le Conseil constitutionnel l’a fixé au 31 mars.

Ce qui entretient un degré de confusion autour de cette question qui a plongé le pays dans une crise profonde. « La fixation de la date du scrutin au-delà de la durée du mandat du président de la République en exercice est contraire à la Constitution », a indiqué le Conseil constitutionnel dans un communiqué. Cette juridiction affirme s’être substituée au gouvernement, devant « l’inertie » de ce dernier à déterminer la date de l’élection.

Mercredi dans la soirée, les choses sont allées vite à Dakar. La Présidence a acté cette brusque évolution du calendrier. Jusque-là, Premier ministre, Amadou Ba, candidat président du camp présidentiel, a quitté la Primature pour aller battre campagne. Il est remplacé par Sidiki Kaba, ministre de l’Intérieur avant sa nomination. Entre-temps, les députés ont adopté la loi d’amnistie controversée tard dans la soirée au terme des longs débats.

Lire aussi :  Sénégal : « Picasso à Dakar », mariage entre l’artiste et l’Afrique dans une expo rare

Pour ce scrutin tant attendu, dix-neuf candidats sont en lice. Il s’agit de la liste entérinée par les sept Sages, qui ont rejeté les conclusions du dialogue national. A l’issue des assises, des participants avaient proposé la date du 2 juin pour l’élection.

Sur cette liste figure Bassirou Diomaye Faye, proche d’Ousmane Sonko, farouche opposant à Macky Sall, détenu depuis avril dernier. Pour lui se pose la question d’une possible amnistie, approuvée le même jour par l’Assemblée nationale.

Au Sénégal, le report de la présidentielle avait plongé le pays dans une crise profonde. Une décision finalement annulée par le Conseil constitutionnel. Malgré la confusion autour de la date, l’élection se tiendra avant l’expiration du mandat du président Macky Sall, censé arriver à terme le 2 avril.

Lire aussi :  Élim-Mondial 2022 : le Sénégal et le Maroc qualifiés au second tour

Mais, aucune date n’a été communiqué en cas d’un probable second tour. Une décision du Conseil constitutionnel précise que le président Sall resterait à son poste jusqu’à l’installation de son successeur, si le premier tour se déroule avant la fin du mandat.

La Rédaction

Les plus lus

En RDC, le flou autour de la démission d’une ministre

Stéphanie Mbombo Muamba, ministre congolaise déléguée près le ministre de l’Environnement, a annoncé sa démission mardi 18 juin dans la soirée.   Pourquoi a-t-elle démissionné ? C’est...

Somalie : le gouvernement veut ralentir le retrait des casques bleus africains

Le gouvernement somalien veut ralentir le retrait des casques bleus africains dans ce pays et met en garde contre un potentiel vide en matière...

DRC Mining Week 2024 : le groupe MKB signe sa première participation

A la DRC Mining Week 2024, le groupe MKB Sarl, spécialisé notamment dans l’agropastoral, agro-industriel ainsi que dans le commerce général, a signé sa...

Des centaines d’Egyptiens meurent pendant le pèlerinage du hadj à la Mecque

Au moins 530 Égyptiens ont péri durant le pèlerinage du hadj et trente-et-un autres portés disparus, en raison de la chaleur extrême qui s'abat...

DRC Mining Week 2024: Déficit de l’énergie en RDC, Hugo Sinza de TFM propose des actions...

Le déficit en énergie pose de plus en plus problème à l'industrie en général et à l'industrie minière en particulier. La DRC Mining Week...

Sur le même thème

Au Malawi, Lazarus Chakwera nomme un nouveau vice-président

Au Malawi, le président Lazarus Chakwera a nommé Michael Usi comme vice-président après la mort de son prédécesseur dans un accident d'avion, a annoncé...

Kenya : un mort dans une manifestation contre les nouvelles taxes

Jeudi 20 juin, un manifestant a été tué lors d’une manifestation contre le projet de budget du gouvernement prévoyant d’instaurer de nouvelles taxes, selon...

Burkina Faso : «…On ne recule pas, on n’abandonne pas» (Ibrahim Traoré)

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, se montre rassurant deux après que l’armée a démenti toute « mutinerie » dans des...

Burkina Faso : conseil des ministres à Ouagadougou en présence du capitaine Traoré

Ce jeudi 20 juin, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, a présidé un conseil des ministres à Ouagadougou, selon la présidence, deux...

Sénégal-France : Bassirou Diomaye et Emmanuel Macron, un déjeuner pour faire connaissance

En séjour à Paris où il participe au Forum mondial pour la souveraineté et l’innovation vaccinales ce jeudi 20 juin, le président Bassirou Diomaye...