RDC-Consultations: “l’union sacrée doit nous emmener aux bonnes élections en 2023”(Carbone Beni)

Lire aussi

“L’union sacrée doit nous emmener aux bonnes élections en 2023. C’est l’impératif”, a déclaré Carbone Beni, chargé de Réseau et Déploiement du mouvement citoyen “FILIMBI”. Dans une interview exclusive accordée à sahutiafrica.net, Carbone Beni a encouragé le président Félix Tshisekedi pour avoir lancé les consultations politiques.

Selon ce cadre du mouvement citoyen Filimbi, le président Tshisekedi a compris que la crise que traverse le pays est due à la coalition FCC-CACH au pouvoir en RDC.

“La coalition est le fruit du chaos électoral de 2018. Ce qui est très important, c’est d’éviter qu’après les élections de 2023, qu’on puisse avoir un président qui sera contraint à faire une autre coalition avec une majorité préfabriquée issue des mauvaises élections. Et qu’après deux ans de pouvoir qu’il tienne un discours appelant à des consultations pour une Union Sacrée”, explique Carbone Beni.

Recommandations formulées à Tshisekedi 

Le président Félix Tshisekedi a reçu le mouvement citoyen “FILIMBI” le mercredi 4 novembre, dans le cadre des Consultations nationales.

Filimbi a formulé quelques recommandations en rapport avec les questions soulevées, notamment: rétablir et consolider la paix, renforcer l’Etat de droit et poursuivre la construction de la démocratie.

“Si le Président, ne met pas fin à cette coalition même après ces consultations, il ne s’en prendra qu’à lui-même. Car il est en difficulté de répondre aux besoins de la population, de son parti ainsi que du combat qu’a mené son père en étant dans cette coalition”, précise l’activiste Beni. Reste à savoir si les recommandations du mouvement citoyen Filimbi seront prises en compte.

Inès Kayakumba

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Ouganda : Kizza Besigye, opposant au régime libéré sous caution

En Ouganda, le vétéran de l’opposition Kizza Besigye est libéré par un tribunal sous caution. C’est ce qu’ont annoncé...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img