RDC/Covid-19: Que risque un Chef d’Etat pour non respect des gestes barrières?

« Le président Félix Tshisekedi n’a pas respecté les gestes barrières dont il a lui-même parlé. Sans masque, il a fait des accolades aux gens pendant la prière qu’il a organisée », a expliqué Willy Banona, mardi 5 janvier 2021. Ce père de famille est surpris par cette attitude du Président Congolais, alors que l’on évoque la deuxième vague de la pandémie covid-19. 

« Le constat est amère. Celui de voir ceux qui sont censés prêcher par l’exemple violer les principes qu’eux-mêmes ont instauré », a déclaré à Sahutiafrica, Maître Alain Frech, avocat au barreau de Kinshasa/Matete. Que risque le Chef de l’Etat congolais pour n’avoir pas respecté les mesures barrières qu’on impose pourtant à la population de respecter?

Lire aussi :  RDC: le gouvernement interdit une manifestation de l'opposition

Pas grand-chose. «Le Président de la République ne sera pas poursuivi pour violation des lois. Car, en droit il ne suffit pas de violer la règle pour être poursuivi. Il y a un examen de l’opportunité des poursuites et une sorte de politique d’accalmie. Les magistrats fermeront les yeux devant ces types d’actes », a indiqué Maître Alain Frech. Le président Tshisekedi, lors de l’annonce des mesures instaurant le couvre-feu, avait déclaré qu’il est interdit d’organiser des activités où se réunissent plus de 10 personnes. Pour la prière du 31 décembre, autour du Chef de l’Etat congolais, cette limitation n’était pas respectée. 

Pour maître Alain Frech, « le président de la République aurait dû modifier l’arrêté ou prendre un acte complémentaire permettant aux services publics de déroger à cette interdiction formelle avant d’organiser des réunions groupant plus de dix personnes ».

Lire aussi :  RDC : nouvel assassinat d'un imam à Beni

« Comment pouvons-nous respecter les gestes barrières et croire en l’existence de la covid-19 en RDC pendant que les autorités ne prêchent pas par l’exemple », s’est interrogé Willy Banona.

Jacques Elenge

Les plus lus

Mouelle Kombi-Samuel Eto’o, un bras de fer qui secoue le football camerounais

Au Cameroun, la Fecafoot et le ministère des Sports se livrent à un bras de fer avec des rebondissements depuis la nomination de Marc...

Côte d’Ivoire/Elim-Mondial 2026 : Emerse Faé dévoile sa liste avec plusieurs absents

Jeudi 23 mai, Emerse Faé, sélectionneur des Éléphants de la Côte d’Ivoire, a dévoilé la liste des joueurs sélectionnés pour affronter le Gabon et...

Sénégal/Élim-Mondial 2026 : Aliou Cissé dévoile sa liste pour les deux prochaines journées

Pour le choc face à la RDC et à la Mauritanie, Aliou Cissé, sélectionneur des Lions de la Teranga du Sénégal, a dévoilé sa...

RDC : Vital Kamerhe, le grand retour au perchoir de l’Assemblée nationale

Sans surprise, Vital Kamerhe, proche du président Tshisekedi, a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée nationale dans la soirée de mercredi 22...

Gabon : l’école reprend avec la gratuité de la scolarité

Au Gabon, les élèves ont repris le chemin de l’école ce lundi 18 septembre après les grandes vacances. Cette rentrée est marquée par la...

Sur le même thème

RDC : grève dans les établissements d’enseignement supérieur au Sud-Kivu

En RDC, les enseignants d’établissements d’enseignement supérieur et universitaire ont lancé un mouvement de grève général de quatorze jours, dénonçant le retard récurrent dans...

Nigeria : 620 000 $ de rançon exigées pour la libération des élèves pris en otage

Après un kidnapping de masse dans une école dans l'Etat de Kaduna dans le nord-ouest du Nigeria, un groupe d'hommes armés exigent une rançon...

Est de la RDC : l’Unicef appelle à protéger les enfants

Alors que les combats font rage près de Saké, dans l’est de la RDC, l’Unicef a, dans un communiqué, appelé les parties impliquées dans...

Au Sénégal, l’Université Assane-Seck fermée après la mort d’un étudiant dans une manifestation

Les activités à l’Université Assane-Seck, située à Ziguinchor, sud du Sénégal, ont été suspendues après la mort d’un étudiant dans une manifestation contre le...

Cameroun: le personnel d’appui de l’Université de Maroua en grève 

La situation à l'Université de Maroua à l'extrême nord du Cameroun est préoccupante. Et pour cause, le personnel d'appui de cet Alma mater est...