Tchad : «Le Tchad a gagné une République, mais a perdu un État de droit» (Alfred Ramadji) 

« On peut craindre que le processus électoral puisse se passer dans un climat de tension. Mais, ça ne jette pas du discrédit sur le processus électoral », a déclaré Alfred Ramadji, analyste politique tchadien, lundi 08 février à SahutiAfrica.

Alfred Ramadji affirme qu’aucune élection n’a réussi à stabiliser le climat politique au Tchad depuis 30 ans. La prochaine présidentielle est prévue pour le 11 avril prochain. Le président Idriss Déby Itno a été investi candidat, samedi 06 février par son parti. 

« Ça ne me surprends pas que les gens s’opposent à la candidature de Déby. Mais sur le plan légal, ils n’ont pas le droit de s’opposer à sa candidature parce qu’il s’est taillée une Constitution, qui lui permet de se représenter même jusqu’à 150 ans », a expliqué Alfred Ramadji. 

« Le Tchad a gagné une République, mais a perdu un État de droit. Quand la loi fondamentale est tripatouillée et instrumentalisée pour servir des intérêts partisans, on ne peut qu’arrive à ces résultats là », a fait remarquer Alfred Ramadji. 

Au Tchad, l’opposition peine à se faire entendre. Des opposants ont été arrêtés en marge d’une manifestation. D’après l’analyste politique tchadien, l’arrestation de quelques membres de l’opposition ne peut pas discréditer le processus électoral. 

Une manifestation de l’opposition a été organisée samedi 06 février dans la capitale tchadienne, Ndjamena et dans d’autres villes du pays pour contester une nouvelle candidature du président Idriss Déby. La police a annoncé lundi 08 février que sept personnes ont été déféré au Palais de justice de Ndjamena. Pourtant, la Commission tchadienne des droits de l’homme rapporte une centaine d’arrestations dans tout le pays durant la manifestation. 

« La Constitution que eux-mêmes (pro pouvoir) ont taillée autorise aux gens de manifester. La veille de la manifestation, prendre un arrêté pour interdire aux gens de marcher, c’est une contradiction qu’on observe. La loi fondamentale permet aux gens de marcher librement et pacifiquement », a observé l’analyste politique Alfred Ramadji. 

Pour la présidentielle du 11 avril prochain, le président Idriss Déby a été investi candidat pour un sixième mandat. Entre-temps, l’opposition qui a boycotté les résultats du dernier scrutin s’organise pour une candidature unique.

Lire aussi :  Manifestation sanglante au Tchad : prison ferme pour 262 opposants

Trésor Mutombo

Les plus lus

Est de la RDC : le Conseil de sécurité de l’ONU impose des sanctions à six...

Mardi 20 février, six responsables de cinq groupes armés, actifs dans l’est de la RDC, ont été sanctionnés par le Conseil de sécurité des...

Au Burkina Faso, la junte suspend la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal

Ce mercredi 21 février, la junte a, dans un communiqué, suspendu la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal, semi-mécanisé et d’autres produits au Burkina...

RDC : Vital Kamerhe chez l’Informateur Augustin Kabuya

Après un tête-à-tête avec Augustin Kabuya, Informateur désigné, Vital Kamerhe, leader du regroupement AA-UNC, réaffirme son engagement au sein de la majorité présidentielle.   C’était après...

CAN 2023 : Jean-Louis Gasset revient sur son départ de la Côte d’Ivoire

Nommé entraîneur de l'Olympique de Marseille, Jean-Louis Gasset, ancien sélectionneur des Éléphants, est revenu sur son départ de la Côte d'Ivoire mardi 20 février.   «...

Est de la RDC : la France appelle le M23 à cesser les hostilités «immédiatement»

Ce mardi 20 février, la France a, dans un communiqué, appelé le M23 à cesser les hostilités « immédiatement » et se retirer de...

Sur le même thème

L’envoyé de Macron pour l’Afrique voit une présence militaire française «remodelée»

Le nouvel envoyé personnel du président Emmanuel Macron pour l'Afrique a évoqué mercredi une « refonte » de la présence militaire française en Côte d'Ivoire, lors...

La Russie offre gratuitement 200 000 tonnes de céréales à six pays africains

La Russie a expédié gratuitement 200 000 tonnes de céréales vers six pays africains, a annoncé le ministre russe de l'Agriculture mardi 20 février.   Dmitri...

Mali : le comité de pilotage du dialogue national à pied d’œuvre

Au Mali, le comité de pilotage du dialogue inter-Maliens a annoncé la tenue d’un atelier de validation des termes de référence le 26 février...

Au Burkina Faso, la junte suspend la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal

Ce mercredi 21 février, la junte a, dans un communiqué, suspendu la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal, semi-mécanisé et d’autres produits au Burkina...

Au Sénégal, Aïssata Tall laisse ouverte la libération des opposants Sonko et Faye

Après la libération plusieurs opposants, qu’en est-il du cas d’Ousmane Sonko et de Bassirou Diomaye Faye, son bras droit et candidat à la présidentielle...