Tshiala Muana passe la nuit au bureau de l’ANR à Kinshasa

Lire aussi

Interpellée dans la journée du lundi 16 novembre, Tshiala Muana n’a pas été libérée comme annoncé précédemment. «Elle va passer nuit au bureau de l’ANR (Agence Nationale de Renseignement). Elle est juste humiliée pour son art. Pour ce qu’elle sait faire de mieux, la musique» confie Claude Mashala, son manager, à Sahutiafrica.

Il affirme que l’artiste a été interpellée au sujet du titre de la chanson «Ingratitude » sortie dimanche 15 novembre. « La chanson date de 2013, on lui reproche quoi exactement? Madilu a chanté “Ingratitude”, Lutumba a chanté “Trahison”. Doit-on aller les déterrer de leurs tombes pour les mettre en prison? Tshiala Muana est souffrante et elle va dormir sur un petit matelas sans avoir pris ses médicaments? C’est regrettable», se désole Claude Mashala. Il insiste sur le fait que “dans cette chanson, Tshiala Muana n’a cité le nom de personne”. Tshiala Muana n’a pas encore sorti de clip de cette chanson.

On lui reprocherait de s’en être pris au pouvoir actuel dans la chanson “Ingratitude”, alors que le régime actuel prône l’état des droits.

Alimasi Kambale

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Forte croissance de l’économie sud-africaine

En Afrique du Sud, le taux de croissance a atteint 1,6% au troisième trimestre au cours des trois mois...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img