Burkina Faso/Mali : le journalisme, un métier désormais à haut risque ?

Une trentaine de médias, associations de journalistes et organisations pour la liberté d’expression ont appelé la junte au pouvoir au Burkina Faso et au Mali à protéger les journalistes face aux menaces, dont ils font face ces derniers temps.

Dans une lettre ouverte conjointement signée à l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse, ils estiment que « la situation est devenue critique au Burkina Faso ainsi qu’au Mali voisin ».

Comme signaux fâcheux, ils pointent du doigt « la suspension des médias internationaux RFI et France 24, ou encore l’expulsion des correspondants des journaux français Libération et Le Monde », pour le cas du Burkina Faso.

Les signataires s’alarment des « appels au meurtre de journalistes et de leaders d’opinion, menaces et intimidations sur la presse nationale, montages grotesques contre des journalistes devenus monnaie courante au Burkina Faso ».

Lire aussi :  Mali: les militaires aux postes stratégiques dans le gouvernement de transition

Quant au Mali, la lettre dénonce « les pressions et les intimidations qui se multiplient contre les médias et les journalistes, qui pour la plupart se sont soldées par la restriction d’exercer à un certain nombre d’organes de presse nationaux ou internationaux ».

La lettre qui a pour destinataires les chefs de grandes organisations africaines et internationales, condamne les agissements répressifs des autorités de deux pays. Elle allègue que « La lutte contre le terrorisme ne doit en aucun cas servir de prétexte pour imposer une nouvelle norme de l’information ».

Les signataires demandent aux autorités maliennes et burkinabè de « mettre fin à toutes les mesures qui portent atteinte à la liberté de la presse et de garantir la protection des professionnels des médias ». Ils réclament en outre « des enquêtes impartiales, efficaces et indépendantes sur les abus commis ».

Lire aussi :  Le Burkina Faso demande le départ des troupes françaises d'ici un mois

L’ong Reporters sans frontières (RSF) s’était alarmée dans un récent rapport au sujet de la situation dans la region. RSF estimait que le Sahel était en passe de devenir la plus grande zone de non information de l’Afrique à cause notamment de la dégradation constante des conditions de travail de la presse locale et internationale dans les pays dirigés par les militaires.

Dinho Kazadi

Les plus lus

Mouelle Kombi-Samuel Eto’o, un bras de fer qui secoue le football camerounais

Au Cameroun, la Fecafoot et le ministère des Sports se livrent à un bras de fer avec des rebondissements depuis la nomination de Marc...

Côte d’Ivoire/Elim-Mondial 2026 : Emerse Faé dévoile sa liste avec plusieurs absents

Jeudi 23 mai, Emerse Faé, sélectionneur des Éléphants de la Côte d’Ivoire, a dévoilé la liste des joueurs sélectionnés pour affronter le Gabon et...

Sénégal/Élim-Mondial 2026 : Aliou Cissé dévoile sa liste pour les deux prochaines journées

Pour le choc face à la RDC et à la Mauritanie, Aliou Cissé, sélectionneur des Lions de la Teranga du Sénégal, a dévoilé sa...

RDC : Vital Kamerhe, le grand retour au perchoir de l’Assemblée nationale

Sans surprise, Vital Kamerhe, proche du président Tshisekedi, a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée nationale dans la soirée de mercredi 22...

Gabon : l’école reprend avec la gratuité de la scolarité

Au Gabon, les élèves ont repris le chemin de l’école ce lundi 18 septembre après les grandes vacances. Cette rentrée est marquée par la...

Sur le même thème

Les problèmes de migration et d’infrastructures alimentent la désinformation des sondages en Afrique du Sud

Les propagandistes et les escrocs exploitent la xénophobie et la colère suscitée par les infrastructures défaillantes pour déclencher une vague de désinformation à l'approche...

Tchad : Allamaye Halina, Premier ministre désigné

Au Tchad, l’ambassadeur Allamaye Halina a été nommé Premier ministre jeudi 23 mai, quelques heures après la cérémonie d’investiture du président Mahamat Idriss Déby.   Cette...

Au Tchad, Mahamat Idriss Déby prête serment

Le général Mahamat Idriss Déby Itno, chef d'une junte militaire depuis trois ans au Tchad, prête serment jeudi en tant que président élu le...

RDC : Vital Kamerhe, le grand retour au perchoir de l’Assemblée nationale

Sans surprise, Vital Kamerhe, proche du président Tshisekedi, a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée nationale dans la soirée de mercredi 22...

Le chef de la diplomatie égyptienne en Iran pour assister aux funérailles d’Ebrahim Raisi

Sameh Choukry, ministre égyptien des Affaires étrangères, séjourne en Iran, où il doit assister aux funérailles du président Ebrahim Raisi, décédé dans un accident...