Kenya : Williams Ruto promet de réprimer «l’anarchie» après les manifestations meurtrières

Au Kenya, le président William Ruto promet de réprimer la « violence et l’anarchie » après une manifestation contre un projet de nouvelles taxes sanglante et meurtrière à Nairobi, la capitale, mardi 26 juin.

 

« Nous apporterons une réponse complète, efficace et rapide aux événements de tragédie d’aujourd’hui », a réagi le président William Ruto quelques heures après la manifestation sanglante.

 

Pour le chef de l’Etat kenyan, les manifestations avaient été détournées par des personnes dangereuses. « Il n’est pas normal, ni même concevable, que des criminels se faisant passer pour des manifestants pacifiques puissent faire régner la terreur contre le peuple, ses représentants élus et les institutions établies par notre constitution, et s’attendre à ne pas être inquiétudes », a déploré M. Ruto.

Lire aussi :  Kenya : Uhuru Kenyatta se dit fier de son héritage

 

C’est une annonce qui intervient après une nouvelle journée de tension dans la capitale, où près de cinq personnes ont été tuées et trente-et-un autres blessées dans une manifestation contre un projet de nouvelles taxes, selon plusieurs ONG. Dans la soirée, Aden Bare, ministre kényan de la Défense, a affirmé que l’armée a été déployée pour soutenir la police « en réponse à l’urgence sécuritaire » et à ces « destructions et intrusions dans des infrastructures cruciales ».

 

En fait, les manifestants ont réussi à s’introduire au Parlement. Dans un communiqué, plusieurs ONG rapportent que la police a fait usage de gaz lacrymogène, de canons à eau, de balles en plastique et de balles réelles, selon plusieurs ONG, pour disperser les manifestants.

Lire aussi :  Kenya : un tribunal rejette une contestation visant à bloquer les cultures génétiquement modifiées

 

« Malgré l’assurance donnée par le gouvernement que le droit de se rassembler serait protégé et facilité, les manifestations d’aujourd’hui ont dégénéré en violence », ont déploré ces ONG.

 

Azimio, principale coalition d’opposition, a, dans un communiqué, accusé le gouvernement d’avoir « déchaîné sa force brute contre les enfants du Kenya ».

 

Entre-temps, Washington a été condamné « la violence sous toutes ses formes » après cette journée de manifestation meurtrière. Les Etats-Unis appellent au calme et disent être préoccupés.

 

La Rédaction

Les plus lus

J.O Paris 2024… (Carnet de Christian Gombo)

Six athlètes congolais, qui sont obligés de vivre l'article 15, l'article qui fait vivre toute une République, l'article que nous avons hérité de papa...

Congo : taux d’analphabétisme élevé chez les demandeurs d’emplois au CHU de Brazzaville

Une enquête de l’Inspection générale de la santé de la République du Congo menée de décembre 2020 à février 2021, en marge des recrutements...

RDC/Exetat 2024 : résultats attendus cette semaine

En RDC, la publication de résultats des Examens d'État édition 2024 doit débuter à partir du 24 juillet, selon l'inspecteur général de l'Education nationale...

RDC : des images choquantes qui lèvent le voile sur les conditions de détention à la prison...

Surpeuplement, maladies, pas d’eau potable… Des images diffusées sur les réseaux sociaux par le journaliste Stanis Bujakera, directeur de publication du site d’information congolais...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Sur le même thème

Ouganda : la police encercle le siège du parti de Bobi Wine

A la veille d’une journée de manifestation contre la corruption prévue ce mardi 23 juillet, Bobi Wine, figure voyante de l’opposition en Ouganda, a...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Kenya : William Ruto est-il dans une impasse politique ? 

Face à l'impasse politique, le président William Ruto veut arrêter les manifestations contre le gouvernement.   Il promet que ces activités doivent s'arrêter. Pour lui, les...

Présidentielle en Tunisie : Kaïs Saïed veut rempiler

En Tunisie, le président Kaïs Saïed entend briguer un second mandat lors de la présidentielle prévue en octobre prochain.   Dans une vidéo publiée sur la...

Guerre au Soudan : les Emirats Arabes Unis apportent son soutien pour mettre fin à la...

Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, président des Emirats Arabes Unis, veut apporter son soutien au Soudan pour mettre à la crise dans le...