RDC: La jeunesse de la société civile espère des améliorations sécuritaires et des conditions socio-économiques

Lire aussi

RDC: Les jeunes leaders soutiennent la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes

Promouvoir l'entrepreneuriat des jeunes et leur participation dans des instances  de décision, l'une des recommandations des jeunes leaders congolais qui...

RDC: «Luca a été trahi par quelqu’un qui nous est proche, proche de notre famille» (Zakia Seddiki, veuve de Luca Attanasio)

"Quelqu'un qui connaissait ses déplacements (Luca Attanasio) a parlé, l'a vendu et l'a trahi", a déclaré Zakia Seddiki, veuve...

Tchad: «Il n’y a pas une décision plus cruelle en démocratie que d’arrêter des décisions liberticides» (Alfred Ramadji)

"C'est désolant que l'autorité de régulation de médias et de l'audiovisuel estime qu'au sein des organes, qui sont sous...

“L’organisation des prochaines élections, l’amélioration de conditions socio-économiques, la situation sécuritaire dans la partie Est de la RDC, ainsi que la question de la décentralisation” sont les quatre axes prioritaires retenus par de la jeunesse de la société civile. Elle en a parlé à la presse jeudi 18 février à Kinshasa, capitale de la RDC.

Cette jeunesse congolaise de la société civile s’est réunie dans le mouvement “Plus rien comme avant pour le Congo de Demain“. D’après ce mouvement de la jeunesse congolaise, l’équipe gouvernementale doit être composée par des personnes de bonne moralité, en exigeant la réduction de la taille du gouvernement jusqu’à moins de cinquante membres.

En plus des quatre axes prioritaires, selon les jeunes, certains membres du prochain gouvernement doivent provenir également de la société civile.

“Plus rien ne devrait être comme avant. Plus rien comme avant, c’est une sorte d’état esprit. C’est une rupture. Désormais, la jeunesse ne devrait pas être cette jeunesse là qui crie, qui fait de marches, qui critique mais sans avoir le pouvoir ni la possibilité de changer les choses dans leur dimension structurelle. Aujourd’hui, Plus rien comme avant est un état d’esprit qui devra nous amener dans le Congo de demain, que nous sommes en train de rêver meilleur et prometteur”, a déclaré Carbone Beni, l’un des initiateurs de cette structure.

Par ailleurs, la jeunesse de la société civile congolaise a annoncé le dépôt d’un mémo dans les prochains jours auprès du président Félix Tshisekedi. Dans ce mémo, les jeunes recommande que le ministère de la Jeunesse et Initiation à la Citoyenneté revienne à la jeunesse de la société civile.

“Vous vous êtes distingués dans la défense de droits humains pour l’aboutissement d’un État de droit. Cette épreuve d’engagement civique a fortement brillé et le moment est venu pour vous mettre à l’œuvre, tout en espérant que le défi d’un Congo nouveau sera valorisé avec un mouvement intitulé le “Congo de Demain”, auxquels nous aspirons tous. Celui dont le progrès social sera effectif, dans une démocratie qui respire et la résolution de situations de l’enjeux social doit demeurer une priorité”, a indiqué Chantal Mulop, conseillère spéciale du président Félix Tshisekedi en matière de la Jeunesse et Lutte contre les violences faites aux femmes, présente à la rencontre de la jeunesse de la société civile.

Entre-temps, le nouveau Premier ministre de la RDC, Sama Lukonde dont la nomination est saluée par les jeunes congolais, a entamé des négociations avec les différentes plateformes de l’Union sacrée pour la formation du gouvernement.

Trésor Mutombo

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -

Latest News

RDC: Les jeunes leaders soutiennent la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes

Promouvoir l'entrepreneuriat des jeunes et leur participation dans des instances  de décision, l'une des recommandations des jeunes leaders congolais qui...
- Advertisement -

Autres articles

- Advertisement -